News

10 joueurs non vaccinés des Royals rateront le voyage à Toronto pour une série contre les Blue Jays

Les Royals de Kansas City seront privés de 10 des 26 joueurs de leur alignement actif pour leur prochain voyage à Toronto en raison des restrictions canadiennes imposées aux voyageurs qui ne sont pas vaccinés contre le COVID-19.

Le manager Mike Matheny a déclaré mercredi que le club serait sans les frappeurs Andrew Benintendi, Hunter Dozier, Cam Gallagher, Kyle Isbel, MJ Melendez, Whit Merrifield et Michael A. Taylor ainsi que les lanceurs Dylan Coleman, Brad Keller et Brady Singer.

L’équipe est prête à jouer quatre matchs à Toronto. Les 10 joueurs seront placés sur la liste restreinte et perdront quatre jours de salaire et de temps de service dans les ligues majeures conformément aux termes de la convention collective de la MLB.

“C’est un choix individuel”, a déclaré Matheny. “L’organisation a fait un très bon travail en faisant appel à des professionnels et des experts pour parler aux gars à travers des conversations difficiles, puis leur a confié la tâche de prendre les décisions qu’ils jugent les meilleures pour eux et leurs familles.”

Benintendi perdra 186 813 $ US, Merrifield 153 846 $, Keller 106 044 $ et Dozier et Taylor 98 901 $ chacun. Parmi les autres, le salaire perdu pour Gallagher sera de 19 451 $, Singer 15 962 $, Isbel 15 426 $, Coleman 15 399 $ et Melendez 15 385 $.

Le club nommera ses remplaçants jeudi, ainsi qu’une annonce concernant les autres membres du personnel qui ne voyageront pas avec le club.

“Maintenant, ce que cela présente, c’est une opportunité pour certains jeunes gars d’intervenir qui ne seraient normalement pas ici”, a déclaré Matheny. “Cela affectera ce que nous faisons en termes de rotation et ce sera une autre question à laquelle nous devrons répondre plus tard. Je suis ravi que certains gars arrivent et aient une chance.”

Les joueurs ont cité des décisions personnelles pour eux-mêmes et leurs familles derrière leur raisonnement de ne pas être vaccinés.

“C’est un choix que j’ai fait en parlant avec ma famille, en parlant avec ma femme”, a déclaré Merrifield. “Je ne pensais pas que le risque en valait la peine, honnêtement.

“Je n’ai pas l’impression que COVID soit une menace pour moi”, a-t-il ajouté.

Les joueurs non vaccinés ont déclaré qu’ils estimaient que leurs coéquipiers soutenaient leurs décisions.

“Nous avons parlé à ces gars, ils ne nous jugent pas du tout”, a déclaré Dozier. “Ils nous soutiennent. Je ne pense pas que nous ayons déjà fait face à quelque chose comme ça, où nous sommes obligés de prendre un vaccin juste pour aller jouer à Toronto. C’est juste une situation bizarre. C’est malheureux.”

“[The] le personnel, le propriétaire, le directeur général, tout le monde, c’était vraiment cool de voir comment ils le gèrent », a déclaré Coleman. « Pas comme le forcer. J’ai l’impression que nous avons tous notre propre opinion, donc c’est vraiment bien que les plus hauts gradés respectent cela.”

Merrifield a connu la plus longue séquence de matchs actifs des majors à 553 avant qu’une blessure au pied ne l’empêche de jouer dimanche. Il a dit qu’il pourrait changer d’avis si une circonstance similaire se présentait plus tard dans l’année.

“Cela pourrait changer sur la route”, a-t-il déclaré. “Si quelque chose arrive et que je fais partie d’une équipe qui a la chance d’aller jouer au Canada en séries éliminatoires, peut-être que cela changera. Alors que nous sommes assis ici en ce moment, je suis à l’aise avec ma décision.”

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

20 + quatorze =