Tech

Apple AirTags piraté et cloné avec des problèmes de tension

Les Apple AirTags sont de petits appareils utiles. Ils utilisent essentiellement les iPhones dans la nature comme un réseau maillé pour indiquer au propriétaire où se trouve l’AirTag. Maintenant, des chercheurs ont montré qu’il était possible de cloner ces appareils, tel que rapporté par Hackster.io.

Le document de recherche explique le processus de clonage, qui nécessite un accès physique au matériel. Pour réaliser le piratage, le Nordic nRF52832 à l’intérieur de l’AirTag doit subir une coupure de tension pour activer son port de débogage. Les chercheurs ont pu y parvenir avec des outils relativement simples, en utilisant un Pi Pico équipé de quelques composants supplémentaires.

Avec l’interface de débogage activée, il est simple d’extraire le micrologiciel du microcontrôleur. Il est alors possible de cloner ce firmware sur une autre balise. L’équipe a également expérimenté d’autres hacks, comme faire en sorte que l’AirTag tourne régulièrement son ID pour éviter de déclencher avertissements anti-harcèlement intégré au système de traçage d’Apple.

Comme l’expliquent les chercheurs, il est clair que les AirTags ne peuvent pas vraiment être sécurisés tant qu’ils sont basés sur un microcontrôleur vulnérable à de telles attaques. Ce n’est pas non plus le premier clonage AirTag que nous avons vu. C’est un appareil intéressant avec de sérieuses implications en matière de confidentialité et de sécurité, il est donc avantageux de se tenir au courant des développements dans ce domaine.

[Thanks to Itay for the tip!]


Source link

Articles similaires