News

Budget : les libéraux promettent 500 millions de dollars d’aide militaire à l’Ukraine

OTTAWA — La ministre des Finances, Chrystia Freeland, a fait référence jeudi à d’horribles allégations de crimes de guerre russes alors que le gouvernement libéral fédéral promettait une autre aide militaire de 500 millions de dollars ainsi qu’une autre aide financière à l’Ukraine.

La nouvelle aide promise est contenue dans le dernier plan budgétaire fédéral du gouvernement libéral, qui brosse un sombre tableau de l’économie canadienne si la guerre en Ukraine se prolonge, y compris des prix du carburant encore plus élevés et des problèmes de chaîne d’approvisionnement.

S’exprimant à la Chambre des communes alors qu’elle présentait le plan budgétaire, Freeland a noté que le Canada et ses alliés avaient imposé des sanctions sévères contre Moscou depuis que les premières troupes russes sont entrées en Ukraine le 24 février.

“Mais les personnes mutilées de Bucha, abattues les mains liées dans le dos, nous ont montré que cela ne suffit pas”, a ajouté Freeland en référence aux informations et images de civils ukrainiens torturés et tués par les troupes russes.

Freeland a poursuivi en accusant le président russe Vladimir Poutine et «ses hommes de main» de crimes de guerre, et a averti que la seule façon pour le Canada et les autres démocraties d’être en sécurité est si «le tyran russe et ses armées sont entièrement vaincus».

“Et c’est ce que nous comptons sur le brave peuple ukrainien pour faire”, a-t-elle déclaré.

“Parce qu’ils mènent notre combat – un combat pour la démocratie – il est dans notre intérêt national urgent de nous assurer qu’ils ont les missiles et l’argent dont ils ont besoin pour gagner. Et c’est ce que ce budget contribue à fournir.”

À cette fin, le budget prévoit cette année 500 millions de dollars d’aide militaire létale et non létale, qui s’ajoutent aux 90 millions de dollars d’armes antichars, de fusils de sniper, de lunettes de vision nocturne, de gilets blindés et d’autres équipements militaires déjà fourni à l’Ukraine.

La nouvelle aide promise fait suite aux affirmations du premier ministre Justin Trudeau et de la ministre de la Défense Anita Anand au cours des dernières semaines selon lesquelles le Canada enverrait plus d’armes et d’autres formes d’aide à l’Ukraine.

Cependant, il n’est pas clair comment l’aide sera fournie. Trudeau et Anand ont déclaré qu’ils envisageaient d’acheter des armes sur le marché libre, mais un groupe de législateurs ukrainiens a demandé la semaine dernière à Ottawa de fournir de l’argent directement à Kiev à cette fin.

Le Canada offre également 1 milliard de dollars supplémentaires en prêts à Kiev par le biais d’un compte spécial géré par le Fonds monétaire international pour aider le gouvernement ukrainien à surmonter les dommages économiques du conflit, qui a laissé des villes entières en ruine.

Pourtant, le plan budgétaire suggère que l’économie ukrainienne n’est pas la seule à avoir été touchée par l’invasion russe et que le bouleversement économique au Canada pourrait s’aggraver si la guerre se prolonge.

En particulier, le budget prévoit “une flambée des prix des matières premières, une prolongation des perturbations de la chaîne d’approvisionnement et un resserrement plus rapide de la politique monétaire” avec un conflit prolongé. “Le résultat est une activité économique plus faible et une inflation temporairement plus forte”, ajoute-t-il.

Entrer en contact

Que voulez-vous savoir sur le budget ? E-mail dotcom@bellmedia.ca.

  • Veuillez inclure votre nom, votre emplacement et vos coordonnées si vous souhaitez parler à un journaliste de CTV News.

  • Vos commentaires peuvent être utilisés dans une histoire de CTVNews.ca.

Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 7 avril 2022.

Articles similaires