Guide Auto

BYD Atto 3 – Sime Darby Motors vise des ventes de 3 000 unités par mois pour le SUV tout électrique en Malaisie

Après avoir reçu 1 500 commandes pour le BYD Atto 3 au cours du premier mois de son lancement, 1 000 commandes ayant été réalisées au cours des 10 premiers jours, Sime Darby Motors – via sa division BYD SD Motors Malaysia – devrait augmenter les ventes du SUV tout électrique à 3 000 unités par mois. Cette poussée semble ambitieuse, mais est peut-être un peu trop ambitieuse à ce stade, selon RHB Investment Bank.

Dans une note de recherche, l’analyste Jim Lim Khai Xhiang a déclaré qu’il pourrait être difficile d’atteindre ces chiffres. “Sime Darby Motors vise des ventes de 3 000 unités de l’Atto 3 par mois, ce qui nous semble assez difficile étant donné le manque de demande de véhicules électriques en Malaisie”, a-t-il déclaré dans la note.

Il y avait également très peu d’indications que l’assemblage local du SUV se produirait dans un proche avenir. Le constructeur automobile chinois a déclaré qu’il investirait 500 millions de RM dans le pays, mais ce sera pour le développement d’un réseau de salles d’exposition, sans aucune mention de plans d’assemblage pour le moment.

BYD Atto 3 - Sime Darby Motors vise des ventes de 3 000 unités par mois pour le SUV tout électrique en Malaisie

“Avec l’exonération existante des droits d’importation et d’accise pour les véhicules électriques entièrement construits (CBU), BYD n’a actuellement aucune incitation à assembler ses voitures localement. Avec la prochaine usine de composants de BYD au Vietnam et l’usine d’assemblage en Thaïlande, nous pensons que le constructeur automobile n’envisagera des opérations d’assemblage qu’en Malaisie, compte tenu de l’adoption élevée des véhicules électriques dans la région de l’ANASE », indique la note.

De plus, la banque d’investissement a déclaré que Sime Darby Motors lancerait davantage de modèles BYD en Malaisie cette année, réitérant ce qui avait été indiqué précédemment. Il a déclaré que SDM présenterait la berline Dolphin EA1, la berline Seal et le monospace e6 en 2023.

Lors du lancement de l’Atto 3, il a été révélé que le Dolphin et le Seal devaient arriver ici au cours du quatrième trimestre de cette année, et l’entrée prévue de l’e6 ici a été confirmée par la société dès septembre de l’année dernière. Le Dolphin et le Seal ont été présentés en avant-première lors des débuts de l’Atto 3.

Le Dolphin est disponible en 174 ch/290 Nm et 94 ch/180 Nm, tous deux alimentés par une batterie LFP Blade de 44,9 kWh. Sur une charge complète, la plage de fonctionnement maximale de l’unité à puissance supérieure est de 401 km, tandis que la variante à puissance inférieure offre 405 km, toutes deux sur un cycle NEDC. Il y a aussi un Dolphin d’entrée de gamme, qui est livré avec le même moteur de 94 ch/180 Nm, mais couplé à une batterie de 30,7 kWh pour jusqu’à 301 km d’autonomie NEDC.

Quant au Seal, quatre variantes sont disponibles sur le marché intérieur, et il reste à voir laquelle fera son chemin ici. Les modèles RWD Elite et Premium ont un seul moteur de 201 ch entraînant les roues arrière et sont équipés d’une batterie Blade de 61,4 kWh offrant 550 km de déplacement homologué CLTC.

Il y a aussi un Long Range RWD, qui comprend un moteur de 308 ch associé à une batterie de 82,5 kWh, ce qui porte l’autonomie à 700 km. Enfin, il y a la Long Range AWD Performance, une variante à deux moteurs de 523 ch et une autonomie de 650 km.

GALERIE : Lancement de BYD Atto 3 en Malaisie

GALERIE : BYD Seal et Dolphin EA1 en avant-première en Malaisie

GALERIE : BYD EA1 Dauphin

GALERIE : Sceau BYD

GALERIE : BYD e6 de deuxième génération (marché de Singapour)

GALERIE : BYD e6 de deuxième génération (marché thaïlandais)




Source link

Articles similaires