Sports

Canadian Tire aide l’équipe féminine de parahockey avec un objectif de 1 million de dollars

Au moins une entreprise s’est portée volontaire pour aider l’équipe canadienne féminine de parahockey dans sa quête d’un financement complet.

Canadian Tire est le premier à s’inscrire en tant que partenaire fondateur du Para-hockey féminin pour le Canada, s’engageant à une commandite de trois ans.

Hockey Canada, mêlé à des scandales qui ont entraîné une énorme perte de soutien financier, a financé l’équipe masculine de para-hockey — qui participe aux Jeux paralympiques — pendant des années, mais pas les femmes.

« C’est frustrant », a déclaré l’entraîneure féminine Tara Chisholm. « Le hockey est pour tous les Canadiens comme l’un de nos sports nationaux.

L’équipe, offrant une alternative aux entreprises qui ont cessé de soutenir Hockey Canada, sollicite 1 million de dollars dans une campagne baptisée Sticks In. Le montant en dollars de la contribution de Canadian Tire n’a pas été divulgué, mais Kim Saunders, vice-présidente de l’impact environnemental, social, de gouvernance et communautaire de l’entreprise, a déclaré dans un communiqué que l’accord “aidera à garantir que ces femmes aient les mêmes opportunités que les hommes de concourir”. au plus haut niveau de leur sport.

Il marque la première étape vers le financement intégral du programme pour la première fois après plus de 15 ans de luttes financières.

L’équipe – composée d’environ 30 femmes handicapées de partout au Canada – s’est appuyée sur des bénévoles et des sacrifices personnels pour fonctionner au pays et à l’étranger, y compris sa participation au Défi mondial féminin de para-hockey sur glace et à la Coupe internationale féminine de hockey sur luge de l’IPC.

“Cela a été un travail d’amour, c’est certain”, a déclaré Chisholm, qui a rejoint le programme en 2013.

Les membres de l’équipe ont fait leur propre collecte de fonds, pris des congés sans solde et reçu un soutien financier de leur famille pour couvrir la formation, les déplacements, les uniformes et d’autres dépenses.

Dans une lettre ouverte aux entreprises canadiennes plus tôt ce mois-ci, le Parahockey féminin du Canada a plaidé pour l’aide d’entreprises rebutées par les allégations d’agression sexuelle et de mauvaise gestion qui ont nui à la réputation de Hockey Canada.

« Les commanditaires ont dit qu’ils veulent investir dans plus de diversité, plus d’équité et plus d’inclusivité dans le hockey… Le para-hockey féminin du Canada est un symbole de ce que le hockey peut être », lit-on dans la lettre.

L’équipe féminine est composée de joueuses aussi diverses que le Canada lui-même : noires, blanches, autochtones, asiatiques, non binaires, queer, immigrantes, mères célibataires, soignantes, enseignantes, défenseures de la santé mentale et travailleuses de première ligne.

Chisholm a déclaré que plusieurs autres entreprises ont répondu positivement à l’appel au soutien et que des pourparlers en vue de parrainages supplémentaires sont en cours.

« C’était vraiment excitant, tant du point de vue financier que de rencontrer des gens partageant les mêmes idées au sein de l’entreprise et qui sont intéressés à investir dans différents types de changements systémiques au hockey », a déclaré l’entraîneur.

Elle a ajouté que l’atteinte de l’objectif de 1 million de dollars serait « monumentale » pour la mission du programme de développer la prochaine génération de filles et de femmes handicapées à jouer au hockey.

“Généralement, nous voyons le financement filtrer vers un certain type de capacité corporelle, un certain type de sexe ou de race”, a déclaré Chisholm. “Je pense que pour les filles et les femmes handicapées en général, elles pourraient regarder notre équipe et dire : ‘Hé, nous sommes valorisées, les gens croient en nous et veulent que nous représentions notre pays.'”

REJOINDRE LA CONVERSATION

Les conversations sont les opinions de nos lecteurs et sont soumises à la Code de conduite. Le Star ne partage pas ces opinions.

Articles similaires