Sports

Chronologie du traitement par Hockey Canada des agressions sexuelles présumées de 2018

Une chronologie de ce qui a été révélé publiquement dans les événements qui ont précédé le agression sexuelle présumée impliquant huit joueurs lors d’une réception de Hockey Canada en 2018 à London, en Ontario, et la réaction subséquente :

5 janvier 2018 : L’équipe nationale masculine junior du Canada bat la Suède pour l’or au championnat mondial de hockey junior à Buffalo.

23 janvier 2018 : Hockey Canada annonce un gala et un tournoi de golf pour introniser l’entraîneur des Leafs de l’époque Mike Babcock, la double championne olympique Danielle Goyette et l’ancien attaquant de la LNH Ryan Smyth dans l’Ordre de Hockey Canada. Il remettra également des bagues de championnat à l’équipe junior mondiale médaillée d’or.

18 juin 2018 : L’équipe se réunit pour le gala de la Fondation Hockey Canada et le gala de golf à London, en Ontario. Ils séjournent à l’hôtel Delta London Armouries et prennent un verre au restaurant et bar Jack’s Yard vers 23 heures.

19 juin 2018 : Selon une poursuite déposée plus tard, il est allégué que huit joueurs — cités comme John Doe 1 à 8 — ont agressé sexuellement une femme, citée comme Jane Doe, au petit matin dans la chambre d’hôtel de John Doe 1. Selon Hockey Canada, quelques heures plus tard, le beau-père de la femme a contacté son service des ressources humaines et, ce soir-là, la police de Londres a été appelée. On ne sait pas si c’est Hockey Canada ou la famille de la femme qui l’a dit à la police.

Février 2019: La police de Londres clôture son enquête criminelle car l’individu qui a fait les allégations ne divulguerait pas d’informations aux enquêteurs.

2020 et 2021 : Hockey Canada reçoit 14 millions de dollars en financement fédéral, dont 3,4 millions de dollars en subventions d’urgence pendant la pandémie.

20 avril 2022 : Robert Talach, l’avocat du demandeur basé à Londres, dépose une déclaration de 18 pages, demandant au juge d’accorder 3,55 millions de dollars, dont 2 millions de dollars pour les dommages pécuniaires passés et futurs, 1 million de dollars pour les dommages punitifs, 300 000 $ pour la douleur et la souffrance, et 50 000 $ pour le stress mental et émotionnel.

Mai 2022 : Hockey Canada règle la poursuite à l’amiable avec la femme pour un montant non divulgué.

24 mai 2022 : La ministre des Sports, Pascale St-Onge, a déclaré qu’elle avait été contactée par Tom Renney, le PDG de Hockey Canada, deux jours avant que TSN ne rapporte la nouvelle de la poursuite, qu’un accord de non-divulgation avait été signé dans le cadre du règlement de l’affaire.

Hockey Canada a publié jeudi une lettre d'excuses à tous les Canadiens et qu'elle rouvre une enquête sur une agression sexuelle présumée en 2018

26 mai 2022 : TSN publie d’abord un rapport sur le règlement. La LNH annonce sa propre enquête, déclarant plus tard que ses conclusions seront rendues publiques.

2 juin 2022 : Saint-Onge ordonne une vérification judiciaire de Hockey Canada pour s’assurer qu’aucun fonds public n’a été utilisé dans le cadre du règlement.

20 juin 2022 : Scott Smith, président de Hockey Canada, Dave Andrews, président de la Fondation Hockey Canada, et Renney témoigner devant le sous-comité parlementaire du patrimoine canadien. Smith et Renney témoignent que les 19 joueurs qui étaient à Londres ont été “fortement encouragés” à parler avec des enquêteurs tiers, mais n’étaient pas mandatés pour le faire. Hockey Canada ajoute ne pas connaître l’identité des huit joueurs en question.

22 juin 2022 : Le gouvernement suspend tout financement à Hockey Canada jusqu’à ce que l’organisation signe avec une nouvelle agence fédérale qui a le pouvoir de recevoir et d’enquêter de manière indépendante sur les plaintes d’abus et d’émettre des sanctions pour comportement inapproprié.

28 juin 2022 : Banque Scotia annonce qu’il suspend son parrainage de Hockey Canada. D’autres commanditaires — Telus, Canadian Tire, Imperial Oil et Tim Hortons — ont rapidement emboîté le pas.

14 juillet 2022 : Hockey Canada publie une lettre d’excuses à tous les Canadiens et la jeune femme annonce qu’elle rouvrira son enquête exigeant la participation de tous les joueurs et du personnel.

REJOINDRE LA CONVERSATION

Les conversations sont les opinions de nos lecteurs et sont soumises à la Code de conduite. Le Star ne partage pas ces opinions.

Articles similaires