News

Des dizaines d’extrémistes d’extrême droite arrêtés pour avoir prétendument comploté pour renverser le gouvernement allemand

Des milliers de police effectué une série de raids dans une grande partie Allemagne mercredi contre des extrémistes présumés d’extrême droite qui auraient cherché à renverser l’État par la force.

Les procureurs fédéraux ont déclaré que quelque 3000 officiers avaient mené des perquisitions sur 130 sites dans 11 des 16 États allemands contre des adhérents du soi-disant mouvement des citoyens du Reich. Certains membres du groupement rejettent la constitution allemande d’après-guerre et ont appelé au renversement du gouvernement.

Les procureurs ont déclaré que 22 citoyens allemands étaient détenus pour suspicion d'”appartenance à une organisation terroriste”. Trois autres personnes, dont un citoyen russe, sont soupçonnées de soutenir l’organisation, ont-ils précisé.

Hebdomadaire Le Spiegel ont rapporté que les lieux fouillés comprenaient la caserne de l’unité des forces spéciales allemandes KSK dans la ville de Calw, dans le sud-ouest. L’unité a par le passé fait l’objet d’un examen minutieux en raison de l’implication présumée d’extrême droite de certains soldats.

Les procureurs fédéraux ont refusé de confirmer ou d’infirmer que la caserne avait été fouillée.

Parallèlement aux détentions en Allemagne, les procureurs ont déclaré qu’une personne était détenue dans la ville autrichienne de Kitzbühel et une autre dans la ville italienne de Pérouse.

Les procureurs ont déclaré que les meneurs présumés, identifiés uniquement comme Heinrich XIII PR et Rüdiger v. P., sont accusés d’avoir fondé l’année dernière une “organisation terroriste dans le but de renverser l’ordre public existant en Allemagne et de le remplacer par leur propre forme d’État, qui était déjà en cours de constitution ».

Les suspects étaient conscients que leur objectif ne pouvait être atteint que par des moyens militaires et par la force, ont déclaré les procureurs.

Ils auraient cru en un “conglomérat de théories du complot composé de récits des soi-disant citoyens du Reich ainsi que de l’idéologie QAnon”, selon un communiqué des procureurs.


Source link

Articles similaires