News

Des terroristes s’emparent des installations du CTD à Bannu et prennent des otages

DERA ISMAIL KHAN :

Des terroristes se sont emparés dimanche du centre antiterroriste de Bannu et ont pris des otages pour des négociations avec les autorités gouvernementales, ont indiqué des responsables.

“Il n’est pas clair si les terroristes ont attaqué de l’extérieur ou s’ils ont arraché des munitions aux agents à l’intérieur” lors de l’interrogatoire après leur arrestation, a déclaré le porte-parole de la police de Bannu, Muhammad Naseeb. Reuter.

Selon lui, le complexe était encerclé par les forces de sécurité.

Deux autres responsables, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, ont déclaré que les terroristes voulaient négocier un passage sûr vers l’Afghanistan voisin, contrôlé par les talibans afghans.

Pour en savoir plus : Le Pakistan ne tolérera pas le terrorisme transfrontalier du TPP, se réserve le droit d’action directe : FM Bilawal

L’un d’eux a déclaré qu’une quinzaine de militants avaient pris le contrôle du centre après avoir maîtrisé les interrogateurs à l’intérieur, saisi leurs armes et capturé cinq ou six de leurs otages.

L’affiliation des terroristes n’était pas connue dans l’immédiat.

Le Pakistan combat l’insurrection Tehreek-e-Taliban Pakistan. Le TTP se lie avec les talibans d’Afghanistan, qui ont tenté de servir de médiateur dans les négociations entre le gouvernement pakistanais et le TTP.

Le représentant du TTP ne confirme ni n’infirme dans l’immédiat le lien avec les militants en composition.

“La situation est totalement sous contrôle”

Cependant, l’assistant spécial de Khyber Pakhtunkhwa pour l’information, l’avocat Saif, nie que l’installation du CTD ait été attaquée à Bannu, déclarant que certains des suspects ont tenté de voler des armes aux forces de sécurité.

Il a affirmé que la situation était “complètement sous contrôle”, les forces de sécurité ayant bouclé le territoire. hors de la zone blessée.

Saif a déclaré qu’il y avait une opération contre les méchants qui devait être bientôt terminée.

(Avec l’aimable autorisation du service des nouvelles)


Source link

Articles similaires