Deux Américaines sauvées des Houthis du Yémen lors d’une opération américano-saoudienne – source

  • Deux Américaines ont été sauvées de leur captivité au Yémen.
  • Des agents houthis les ont forcées à se marier.
  • L’Arabie saoudite a mené une opération avec l’aide des États-Unis.

L’Arabie saoudite et les États-Unis ont monté une opération conjointe en janvier pour sauver deux jeunes Américaines retenues en captivité par le mouvement houthi soutenu par l’Iran dans la capitale yéménite de Sanaa, a déclaré jeudi une source au courant de l’affaire.

Les femmes nées au Yémen, âgées de 19 et 20 ans, ont été transportées par avion de Sanaa vers la ville méridionale d’Aden, puis vers la capitale saoudienne de Riyad, où elles ont subi des contrôles de santé et d’autres soins, a indiqué la source, qui a requis l’anonymat.

LIRE | “La crise affecte l’ensemble de la population” – La pénurie de carburant au Yémen aggrave la ruée vers les transports

Le ministère saoudien de la Défense a confirmé l’opération dans un communiqué vendredi, affirmant que l’armée de l’air saoudienne avait transporté les femmes à Riyad depuis Aden.

Le couple est retourné aux États-Unis, a déclaré la source, qui a refusé de révéler son identité ou d’autres informations sur les femmes, invoquant des raisons de confidentialité.

Un porte-parole du département d’État a confirmé l’opération de sauvetage, déclarant dans un communiqué :

Nous avons aidé au retour en toute sécurité de deux citoyens américains d’une zone du Yémen actuellement sous contrôle Houthi.

Le porte-parole a déclaré que le département était reconnaissant de l’aide de “nos partenaires saoudiens et yéménites (…) pour faciliter leur départ en toute sécurité. Pour des raisons de confidentialité, nous n’avons rien d’autre”.

Les femmes se sont rendues à Sanaa en mars 2021 pour rendre visite à des proches et, à un moment donné, leur liberté de mouvement a été restreinte et leur passeport confisqué, a indiqué la source.

Les Houthis les ont également forcées à se marier « sous la contrainte », a indiqué la source.

L’opération de sauvetage conjointe a été montée à la demande des États-Unis, a indiqué la source.

Le ministère saoudien de la Défense a déclaré que l’opération était un signe de la force des relations bilatérales entre Riyad et Washington.

Le mouvement Houthi, affirmant qu’il combattait un système corrompu, a renversé le gouvernement internationalement reconnu du Yémen en 2014 et s’est emparé de Sanaa et contrôle désormais une grande partie du pays profondément appauvri.

Une coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite est intervenue aux côtés du gouvernement en 2015.

Le conflit s’est récemment intensifié avec des attaques de missiles et de drones houthis contre les Émirats arabes unis, qui font partie de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite, provoquant des frappes de représailles de la part de la coalition.

La guerre a créé ce que l’ONU appelle la pire catastrophe humanitaire au monde, avec plus de 20 millions de personnes ayant besoin d’une forme d’assistance ou de protection.


Ne manquez jamais une histoire. Choisissez parmi notre gamme de newsletters pour recevoir les nouvelles que vous souhaitez directement dans votre boîte de réception.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatre × trois =