News

Épidémie d’Ebola : le Canada impose-t-il des restrictions de voyage pour l’Ouganda ?

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) avertit les voyageurs canadiens entrant en Ouganda de prendre des précautions supplémentaires avant de prendre l’avion en raison d’une épidémie d’Ebola qui a été déclarée dans le pays le mois dernier.

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) avertit les voyageurs canadiens entrant en Ouganda de prendre des précautions supplémentaires avant de prendre l’avion en raison d’une épidémie d’Ebola qui a été déclarée dans le pays le mois dernier.

Le gouvernement a publié vendredi un avis de santé aux voyageurs de niveau 2 pour encourager les personnes voyageant dans le pays à redoubler de prudence.

« Consultez un professionnel de la santé ou visitez une clinique santé-voyage au moins six semaines avant votre voyage. Assurez-vous que vos vaccins de routine sont à jour », indique l’avis.

Il y a eu quatre épidémies d’Ebola précédentes en Ouganda. Le plus meurtrier s’est produit en 2000, faisant plus de 200 morts.

L’actuelle épidémie d’Ebola dans le centre de l’Ouganda a un taux de létalité de 69%, que le directeur par intérim des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies, Ahmed Ogwell, a qualifié de “très élevé”.

Quatre agents de santé font partie des 10 personnes confirmées décédées d’Ebola. Il y a eu 43 cas confirmés. Aucun n’a été dans la capitale, Kampala.

Le Canada recommande actuellement à tous les voyageurs canadiens en Ouganda d’éviter tout contact avec des personnes infectées par la maladie et de pratiquer des routines strictes de lavage des mains. D’autres précautions consistent à éviter tout contact étroit avec des animaux vivants ou morts et à éviter de manipuler de la viande crue ou insuffisamment cuite.

L’ambassade des États-Unis en Ouganda a annoncé jeudi que tous les passagers des compagnies aériennes à destination des États-Unis qui ont séjourné dans le pays au cours des 21 jours précédant leur arrivée seront soumis à un dépistage du virus Ebola.

Il n’y a actuellement aucun cas d’Ebola aux États-Unis, et “le risque d’Ebola au niveau national est actuellement faible”, a déclaré l’ambassade.

Ebola se manifeste par une fièvre hémorragique virale et se transmet par contact avec les fluides corporels d’une personne infectée ou des matériaux contaminés. Les symptômes d’Ebola comprennent de la fièvre, des vomissements, de la diarrhée, des douleurs musculaires et parfois des saignements internes et externes.

Les personnes qui développent des symptômes pendant un vol vers le Canada doivent en informer un agent de bord ou un agent des services frontaliers qui avisera un agent de quarantaine.


Avec des fichiers de l’Associated Press, de CNN et de La Presse Canadienne

Articles similaires