Divertissement

French Late Show d’Alain Chabat lancé en fanfare, réponse mitigée – Date limite

Un nouveau Late Show français, dirigé par l’acteur, réalisateur et écrivain populaire Alain Chabat, a été lancé sur TF1 en grande pompe cette semaine dans la dernière tentative française de casser le format.

Du lundi au vendredi à partir de 22h55, Le Late Avec Alain Chabat lancé lundi 21 novembre, l’animateur plaisantant dans son discours d’ouverture : « J’ai failli faire cette émission en 2018, mais c’était pendant la Coupe du monde en Russie, donc c’était un peu délicat. Mais maintenant, c’est au Qatar, donc tout va bien.

L’émission a été commandée par le vice-président exécutif de TF1, Content Ara Aprikian, pour remplir un créneau de fin de soirée qui s’est ouvert en raison du calendrier des matchs de football de la Coupe du monde du Qatar, plus tôt dans la soirée.

Chabat n’est pas étranger aux émissions de studio de télévision, ayant d’abord trouvé la gloire à la fin des années 1980 en tant que co-créateur du populaire programme de sketchs comiques de Canal + Les Nulsavant de se concentrer principalement sur le cinéma, pour jouer dans des comédies populaires telles que le tube de 2002 Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre et HOUBA ! Sur la Piste du Marsupilami.

À l’international, Chabat est surtout connu pour ses collaborations avec le réalisateur Quentin Dupieux sur des films comme le titre de Cannes 2022 Fumer provoque la touxSélection Berlinale Incroyable mais vrai et Réalitéet a également fait une apparition en tant que Napoléon Bonaparte dans Nuit dans un musée 2.

Il revient en studio télé en 2018 pour un reboot de son émission Canal+ Quiz sur les hamburgers, mettant en vedette deux équipes appelées ketchup et moutarde, co-écrivant la nouvelle version avec son fils Max Chabat, qui est également l’un des scénaristes de l’émission tardive.

TF1 tease la nouvelle émission depuis septembre en commençant par un sketch, se moquant avec légèreté du dysfonctionnement du stylo à encre virale du roi Charles lors d’une cérémonie de signature, dans les jours qui ont suivi la mort de sa mère la reine Elizabeth II, avec également Jamel Debbouze et Léa Drucker.

Parlant avant le lancement, Chabat a déclaré à une émission de chat française C à Vous: « On adore les séries tardives de Johnny Carson à Jimmy Fallon, en passant par Jimmy Kimmel, Conan O’Brien et tous les autres. On va reprendre les codes du late show et essayer de passer une drôle d’heure avec les gens.”

Fidèle à sa parole, le spectacle a l’apparence et la convivialité des originaux américains.

Il y a le grand bureau, une vue nocturne sur l’horizon en toile de fond (montrant la capitale islandaise d’Helsinki selon les médias français), un groupe résident appelé les Laters, une foule d’invités étoilés, principalement du monde du cinéma français jusqu’à présent, et des numéros de musique live bourdonnants.

Il y a deux différences majeures dans le fait que l’émission est préenregistrée – donc l’actualité n’alimente pas les gags et les monologues à part le premier clin d’œil de Chabat à la Coupe du monde dans l’émission d’ouverture – et pour l’instant, elle est prévue pour une durée limitée. de 10 spectacles.

Pour le lancement de lundi, Chabat a été rejoint par l’acteur oscarisé Jean Dujardin, l’acteur et réalisateur Jean-Pascal Zidi (Tout simplement noir), stand-up Tania Dutel et un set live du groupe de rock indépendant britannique Wet Leg.

Les émissions suivantes ont présenté les acteurs Debbouze, Charlotte Gainsbourg, Monica Bellucci et Laurent Lafitte et la musique live du rappeur français Orelsan et du groupe LA Thumpasaurus.

Mis à part les concerts, aucun nom international n’est encore arrivé sur le canapé de l’émission francophone.

La France essaie depuis longtemps de créer ses propres talk-shows de fin de soirée, avec des personnalités comme le présentateur de télévision Arthur et l’ancien président du Festival de Cannes et journaliste Pierre Lescure qui ont relevé le défi dans le passé avec un succès limité.

Le jury ne sait pas si Chabat a finalement réussi, tant pour le public que pour les critiques de télévision.

Magazine hebdomadaire TV et culture Télérama a laissé entendre que Chabat était sur le point de réussir, dans un article intitulé “Pour une fois, c’est (presque) aussi bon que les Américains”.

“Un spectacle tardif en France, ça fait 30 ans qu’on essaie de le faire et personne n’y est jamais parvenu, mais tout comme lui avec Quiz sur les hamburgers il y a quatre ans, Alain Chabat surprenait tout le monde et frappait là où on ne s’y attendait pas.

Le quotidien Libération était moins enthousiaste en disant que le premier spectacle manquait de substance et d’électricité, et le décrivant comme «ni froid, ni spectacle», «ni froid ni chaud» dans un jeu de mots sur le mot français pour chaud, chaud.

Les chiffres de visionnage des trois premières émissions donnent également une image mitigée.

La première émission, diffusée après le match Pays de Galles-États-Unis, a réuni 1,07 million de téléspectateurs pour TF1 pour 10,2% de part d’audience, soit un peu moins qu’une rediffusion sur M6 en même temps d’un épisode de Cauchemar en cuisinedans lequel un grand chef sauve des restaurants défaillants.

L’émission de mardi, faisant suite au match France-Australie (qui a attiré 12,5 millions de téléspectateurs en France), a été regardée par 1,56 million de téléspectateurs pour une part d’audience de 15,8%, mais mercredi, elle est tombée à 976 000, soit 9,2% des téléspectateurs.

Avec encore sept émissions à disputer, il reste à voir si la France a finalement craqué le format des talk-shows de fin de soirée.




Source link

Articles similaires