Divertissement

Johnny Depp conclut un accord pour résoudre le procès de “City Of Lies” avant d’aller en procès

Johnny Depp a réglé une poursuite qui devait être jugée plus tard ce mois-ci.

L’acteur a conclu un accord avec le régisseur Greg “Rocky” Brooks, qui a allégué que Depp l’avait agressé sur le tournage de “City of Lies” en 2018.

AUSSI: Johnny Depp appelle l’ex-femme Amber Heard dans le nouvel album: “Si j’avais un centime, il ne vous atteindrait pas la main”

 

Selon Le journaliste hollywoodien, Brooks a affirmé que Depp l’avait frappé deux fois dans les côtes. Il a également allégué que la star de “Blow” puait l’alcool pendant l’incident.

La superviseure du scénario Emma Danoff a défendu Depp en affirmant que l’incident ne s’était jamais produit.

Au lieu de cela, elle a dit que Depp avait défendu une femme noire sans abri, que Brooks avait réprimandée avec des insultes raciales.

LIRE LA SUITE: Johnny Depp répond après qu’Amber Heard a appelé à l’annulation du procès dans une affaire de diffamation

“Il s’est immédiatement levé de notre siège partagé au bord d’un banc de jardinière et s’est dirigé vers Brooks pour défendre la femme”, a déclaré Danoff, par THR. “M. Depp a dit à M. Brooks : « Vous ne pouvez pas lui parler comme ça. Tu penses qu’elle est quelque chose de moins que toi ? Qui pensez vous être? Comment oses-tu?'”

Danoff a également déclaré qu’elle avait des photos pour prouver que Depp n’avait pas frappé le régisseur.

Les termes de l’accord n’étaient pas détaillés dans l’avis.

Articles similaires