Guide Auto

Kia rappelle plus de 250 000 Optimas pour une plaque de pavillon qui pourrait se détacher en cas d’accident


Kia a annoncé un nouveau rappel de certains véhicules Optima 2012-2013. Au total, le rappel comprend plus de 250 000 unités. Au cœur de la préoccupation se trouvent les plaques de garniture de toit qui font partie de la structure absorbant l’énergie. S’ils ne sont pas correctement fixés, ils pourraient devenir un danger supplémentaire en cas d’accident.

Kia a appris le problème potentiel pour la première fois en mai de cette année lorsque son service juridique a reçu une poursuite alléguant qu’un support métallique avait blessé un conducteur lors du déploiement d’un rideau gonflable latéral dans une Optima 2012. Fin juin, l’entreprise avait déterminé qu’en effet, le support était desserré dans l’habitacle et qu’il s’était peut-être détaché lors de l’accident.

Au cours des semaines suivantes, Kia a analysé les données de terrain pour déterminer s’il s’agissait ou non d’un incident isolé. Ils ont constaté que bien qu’il n’y ait pas eu d’autres incidents comme celui qui a déclenché l’enquête, il est possible que de nombreux Optima manquent d’adhésif suffisant sur cette plaque de garniture de toit.

Lire la suite : Hyundai et Kia rappellent près de 600 000 véhicules en raison d’un risque d’incendie

À cette fin, Kia rappelle 257 998 Optimas construits à l’usine Kia de Géorgie du 12 août 2011 au 27 septembre 2013. Pour remédier à la situation, Kia demandera à ses concessionnaires d’installer un adhésif de qualité industrielle sur les plaques de pavillon gauche et droite pour fixez-les à la garniture de toit elle-même. Ce même adhésif a été utilisé depuis le début de l’Optima de l’année modèle 2014, de sorte que ces véhicules en sont exemptés.

Kia commencera à informer les propriétaires à partir du 26 septembre et les concessionnaires recevront tous les détails du rappel le 22 septembre. Comme indiqué ci-dessus, un seul incident impliquant la garniture de pavillon détachée est actuellement connu. Aucune autre blessure de quelque nature que ce soit n’a été causée par les plaques de garniture de pavillon.

Cela peut sembler beaucoup d’énergie et d’efforts pour un seul incident, et pour Kia, ce sera coûteux, mais c’est la bonne chose à faire lorsqu’un composant destiné à aider à réduire les blessures pourrait potentiellement être à l’origine d’une blessure. Ceux qui ne savent pas si leur véhicule personnel est concerné peuvent contacter la NHTSA ou leur concessionnaire Kia local pour confirmation.

Kia rappelle plus de 250 000 Optimas pour une plaque de pavillon qui pourrait se détacher en cas d'accident


Source link

Articles similaires