News

La bière invendue destinée à la Coupe du monde sera envoyée au pays vainqueur, déclare Budweiser – National

Les fans de la Coupe du monde passionnés de bière ont peut-être encore de quoi se réjouir, à condition que leur équipe l’emporte.

Deux jours seulement avant le coup d’envoi de la Coupe du Monde de la FIFA, le pays hôte, le Qatar, a interdit l’alcool dans les huit stades accueillant les matches. La décision n’a pas été la plus populaire parmi les fans en visite, c’est le moins qu’on puisse dire. Cela a également laissé Budweiser avec une montagne de bière et aucun fan pour l’acheter.

Lire la suite:

Il n’a pas fallu longtemps au brasseur pour trouver une solution – Budweiser a tweeté samedi qu’il expédiera les caisses de bière qui devaient être vendues pendant le tournoi au pays qui remportera la Coupe du monde.

L’histoire continue sous la publicité

À côté d’une photo montrant un entrepôt rempli de bière Budweiser, la marque a écrit « New Day, New Tweet. Winning Country obtient les bourgeons.

La société mère de Budweiser, Anheuser-Busch InBev, a déclaré que il envisage d’apporter la «célébration des stades de la Coupe du Monde de la FIFA aux supporters du pays vainqueur», dans un communiqué.

« Nous organiserons la célébration ultime du championnat pour le pays vainqueur. Parce que, pour les fans gagnants, ils ont conquis le monde. Plus de détails seront partagés lorsque nous nous rapprocherons de la finale », a déclaré le porte-parole. Le tournoi de la Coupe du monde se termine le 18 décembre.

Lire la suite:

L’histoire continue sous la publicité

Le Qatar, pays musulman conservateur qui réglemente étroitement l’alcool, avait d’abord prévu d’autoriser la vente de bière pendant la Coupe du monde. Les stades allaient être autorisés à vendre de la bière trois heures avant le coup d’envoi et se terminant une heure après le coup de sifflet.

Lorsqu’ils sont revenus sur cette décision de manière inattendue, Budweiser a tweeté: “Eh bien, c’est gênant”, bien que le message ait été rapidement supprimé. Depuis 1986, la société mère AB InBev a payé des dizaines de millions de dollars lors de chaque Coupe du monde pour les droits exclusifs de vente de bière lors du prestigieux tournoi.

Le parrainage de cette année a coûté 112 millions de dollars, Yahoo Sport signalé. La société prévoit de demander à la FIFA une remise de 71 millions de dollars sur son prochain contrat de Coupe du monde, selon Le soleil.

Du champagne, du vin, du whisky et d’autres alcools seront toujours servis dans les zones d’accueil de luxe des stades, a rapporté l’Associated Press. En dehors de ces endroits, la bière est normalement le seul alcool vendu aux détenteurs de billets réguliers.

“En tant que partenaires de la FIFA depuis plus de trois décennies, nous attendons avec impatience nos activations des campagnes de la Coupe du Monde de la FIFA dans le monde entier pour célébrer le football avec nos consommateurs”, a déclaré un porte-parole d’AB-InBev dans un communiqué précédent. “Certaines des activations de stade prévues ne peuvent pas avancer en raison de circonstances indépendantes de notre volonté.”

&copy 2022 Global News, une division de Corus Entertainment Inc.

Articles similaires