Guide Auto

La Californie rend illégal d’escroquer les acheteurs sur l’assurance GAP

Toyota de San Bernardino a officiellement ouvert ses portes à San Bernardino, en Californie, le 20 octobre 2021.

Toyota de San Bernardino a officiellement ouvert ses portes à San Bernardino, en Californie, le 20 octobre 2021.
Photo: Terry Pierson (Getty Images)

Californie fixe des règles plus strictes sur la vente de Assurance GAP dans l’état. Gouverneur de Californie Gavin Newsom a récemment signé le projet de loi 2311 de l’Assemblée, qui limitera le prix des Assurance GAP à quatre pour cent du montant financé dans un prêt auto, et dans certains cas, interdit la vente de Assurance GAP tout à fait.

L’État tente de freiner la vente de compléments financiers, que les concessionnaires ont tendance à inclure aux étapes finales d’une vente, parfois sans en informer les acheteurs. En fait, il y a un langage spécifique dans AB 2311 qui oblige légalement les vendeurs à informer les acheteurs lorsqu’une assurance GAP a été ajoutée à leur prêt et de définir clairement les conditions de la couverture « Protection garantie des actifs ». Les acheteurs sont libres de refuser l’assurance s’ils le souhaitent.

Image de l'article intitulé La Californie rend illégal l'ajout d'une assurance GAP à l'insu et sans l'autorisation de l'acheteur

Photo: Terry Pierson (Getty Images)

Cela a toujours été le cas, mais les concessionnaires prétendent parfois qu’ils doivent ajouter une couverture GAP à tous les prêts automobiles, ce qui leur a permis de rouler tranquillement le coût de la couverture dans un accord. La nouvelle loi fera désormais de tous ces avenants financiers des postes sur les factures et rendre plus difficile pour les concessionnaires de vendre aux personnes une couverture dont ils n’ont peut-être pas besoin en interdisant l’assurance GAP dans certains cas, comme Actualités automobiles rapports:

AB 2311 interdit les ventes GAP sur les prêts automobiles californiens pour moins de 70% de la valeur d’un véhicule ou qui financent plus que GAP ne couvrirait, et il plafonne le prix du GAP à 4% du montant que l’emprunteur finance.

[…]

Les transactions automobiles avec des ratios prêt-valeur du véhicule supérieurs à la limite du ratio prêt-valeur dans la politique GAP seraient toujours autorisées si les acheteurs sont informés de ce déséquilibre “par écrit, reconnu par l’acheteur”, indique le projet de loi.

Les acheteurs devront désormais signer une assurance GAP, en particulier lorsqu’elle ne l’est pas financièrement avantageux grâce aux nouvelles règles. Le gouverneur Newsom a promulgué la loi AB 2311 le 13 septembre avec le SB 1311, qui établit une nouvelle politique pour la vente d’assurance GAP aux militaires américains. Plus à ce sujet ici.

Ensemble, les deux lois établissent un nouveau cadre pour protéger les acheteurs des pratiques de vente qui font planer la menace d’être à l’envers sur les prêts automobiles au cas où les compagnies d’assurance ne couvriraient pas l’intégralité du solde après un vol ou une perte totale.

Il est bon de souscrire une assurance pour couvrir cet «écart» dans la balance, mais les pratiques adoptées par certains concessionnaires sont peu recommandables. Les concessionnaires présentent l’assurance GAP comme un moyen d’éviter les dépenses personnelles, mais ils ne mentionnent pas qu’une assurance similaire est disponible ailleurs et pour moins d’argent. Les acheteurs peuvent également désormais annuler GAP sans avoir à payer de frais. Et les prêteurs devront rembourser de l’argent aux acheteurs qui annulent ou remboursent leurs prêts, par Actualités automobiles.

La couverture d’assurance complémentaire est devenue lucrative pour les concessionnaires, en particulier avec le signe de la main du vendeur qui fait de GAP un mal nécessaire pour ceux qui ne veulent pas être responsables de soldes non couverts par les compagnies d’assurance. La nouvelle loi apportera une certaine transparence dans le processus d’achat.

Image de l'article intitulé La Californie rend illégal l'ajout d'une assurance GAP à l'insu et sans l'autorisation de l'acheteur

Photo: Mario Tama (Getty Images)


Source link

Articles similaires