News

La crise alimentaire entraîne une augmentation du nombre d’enfants mariées, préviennent les agences d’aide canadiennes – National

Les organismes d’aide canadiens préviennent que la crise alimentaire mondiale, aggravée par la guerre en Ukraine, entraîne une augmentation du nombre de filles mineures forcées de se marier.

La crise alimentaire entraîne une augmentation du nombre d'enfants mariées, préviennent les agences d'aide canadiennes - National

Plan International Canada affirme avoir constaté une augmentation inquiétante du nombre d’adolescentes du monde en développement forcées à se marier parce que leurs familles n’ont pas les moyens de les nourrir.

Lire la suite:

L’agence affirme que 12 millions de filles de moins de 18 ans deviennent des filles mariées chaque année, les forçant à abandonner l’école tout en mettant leur santé en danger par des grossesses précoces.

Il avertit qu’une diminution de 15% des mariages d’enfants au cours de la dernière décennie est désormais inversée, le problème étant aigu dans des pays tels que le Soudan du Sud, le Niger, le Mali, le Tchad et le Bangladesh, un important importateur de blé ukrainien.

L’histoire continue sous la publicité

Selon World Vision, en Afghanistan, où plus de 22 millions de personnes souffrent de la faim, des filles sont retirées de l’école et mariées, y compris dans des foyers violents, parce que leurs familles n’ont pas les moyens de les nourrir.

Tanjina Mirza, responsable des programmes chez Plan International Canada, affirme que l’augmentation de l’insécurité alimentaire expose davantage de filles au mariage forcé et au travail des enfants pour alléger le fardeau des familles en difficulté.

© 2022 La Presse canadienne

Articles similaires