News

La démocratie menacée ? Il a été perdu il y a des siècles

La démocratie vous manquera quand elle sera partie, le 1er octobre

L’article de Kofi Hope est assez trompeur ; la démocratie s’est envolée il y a de nombreuses années.

Pour commencer, les États-Unis ne sont pas une démocratie. Un récent rapport de l’Université de Princeton déclare : « Les préférences de l’Américain moyen semblent n’avoir qu’un impact minuscule, proche de zéro et statistiquement non significatif sur les politiques publiques ».

Les riches et les puissants, une petite élite, contrôlent l’agenda du gouvernement et influencent ses lois.

« Dix-huit pour cent des électeurs ontariens ont donné à Doug Ford un gouvernement majoritaire », rapportait le Star le 3 juin.

Désormais, Ford peut faire pratiquement tout ce qu’il veut.

Est-ce cela la démocratie ?

De toute évidence, ce n’est pas le cas.

Au niveau fédéral, Justin Trudeau a promis il y a quelques années d’abolir notre système électoral uninominal à un tour. Que s’est-il passé lorsqu’il a été élu ?

Il a commodément changé d’avis. C’est marrant ça !

Notre système actuel favorise les libéraux et les conservateurs, qui dirigent chacun leur tour le pays.

La participation électorale est catastrophique à presque tous les niveaux de gouvernement.

Beaucoup de gens ont compris que leur vote ne compte pas parce que nous n’avons pas de vraie démocratie.

Il est vital que nous changions notre système électoral.

Articles similaires