Politique

La désinformation électorale prospère sur TikTok

New York Times : « Avant les élections de mi-mandat cet automne, TikTok se profile comme un incubateur principal d’informations sans fondement et trompeuses, à bien des égards aussi problématiques que Facebook et Twitter, affirment des chercheurs qui traquent les mensonges en ligne. Les mêmes qualités qui permettent à TikTok d’alimenter les modes de danse virale – l’énorme portée de la plate-forme, la courte durée de ses vidéos, son algorithme de recommandation puissant mais mal compris – peuvent également rendre les affirmations inexactes difficiles à contenir.

“Des théories du complot sans fondement sur certaines fraudes électorales en novembre sont largement diffusées sur TikTok, qui compte dans le monde plus d’un milliard d’utilisateurs actifs chaque mois.”

Articles similaires