Politique

La recherche de Mar-a-Lago portait sur des “documents classifiés relatifs aux armes nucléaires”

Cette image a été choisie sans raison particulière…

Depuis la perquisition des agents du FBI chez Donald Trump Mar-a-Lago chez lui lundi, Trump, le parti républicain et ses alliés médiatiques – lorsqu’ils ne diabolisent pas vicieusement le ministère de la Justice et le FBI – ont insisté sur le fait qu’il s’agissait d’une expédition de pêche politique, et qu’il n’y avait rien à trouver au-delà souvenirs des années de Trump à la Maison Blanche. Darn près de l’étoffe d’un futur album. Et en plus, même s’il y avait quelque chose d’incriminant, c’était planté !

Mais jeudi soir, quelques heures seulement après le procureur général Merrick Garland a annoncé que le ministère de la Justice cherchait à faire desceller le mandat de perquisition, Le Washington Post rapporte que :

Des documents classifiés relatifs aux armes nucléaires figuraient parmi les éléments recherchés par des agents du FBI lors d’une perquisition dans la résidence de l’ancien président Donald Trump en Floride lundi, selon des personnes proches de l’enquête.

On ne peut que supposer que les républicains essaient actuellement, frénétiquement, de trouver un moyen de faire tourner cette histoire.

Et cette histoire explique probablement aussi la nécessité des affirmations « ça a été planté » que Trump et ses alliés ont commencé à colporter mardi.

Articles similaires