News

La Russie dit que plus de 200 000 personnes ont été enrôlées dans l’armée

LONDRES –

Plus de 200 000 personnes ont déjà été enrôlées dans les forces armées russes depuis que le président Vladimir Poutine a ordonné une mobilisation partielle il y a deux semaines, a déclaré mardi le ministre de la Défense Sergueï Choïgou.

Choïgou avait annoncé qu’il prévoyait d’enrôler 300 000 hommes ayant une expérience militaire antérieure pour soutenir l’invasion russe de l’Ukraine, où elle a subi une série de défaites ces dernières semaines.

Cependant, le décret officiel n’incluait pas de chiffre, et les responsables tiennent à apaiser les craintes du public selon lesquelles le nombre réel pourrait être plus élevé, car même des personnalités pro-Kremlin craignent que des personnes soient recrutées sans discrimination.

Des rapports ont fait état d’hommes sans expérience militaire ou ayant dépassé l’âge de la conscription recevant des papiers d’appel, ajoutant à l’indignation qui a ravivé – et interdit – les manifestations anti-guerre.

Des dizaines de milliers d’hommes cherchant à éviter la conscription ont déjà fui à l’étranger, et le public reste préoccupé par le fait que la mobilisation pourrait s’étendre.

Le président Vladimir Poutine a reconnu des erreurs dans la mobilisation la semaine dernière et a déclaré qu’elles devraient être corrigées.

Shoigu a également déclaré mardi que ceux qui se portaient volontaires pour se battre ne devraient pas être refoulés sans une « raison sérieuse ».

S’exprimant lors d’une consultation avec d’autres hauts responsables militaires, il a déclaré que de nouvelles unités recevaient des instructions dans 80 champs d’entraînement et six centres d’entraînement, selon une publication du ministère de la Défense sur Telegram.

Poutine devait officialiser mardi l’annexion par la Russie de quatre territoires ukrainiens, malgré le fait que Moscou ne contrôle totalement aucun d’entre eux.

L’Ukraine et ses alliés occidentaux ont refusé de reconnaître les annexions, qu’ils qualifient d’illégales.


(Reportage par Reuters; édité par Guy Faulconbridge et Kevin Liffey)

Articles similaires