News

La Russie met son veto à la résolution de l’ONU condamnant l’annexion du territoire ukrainien par Poutine – National

La Russie a opposé vendredi son veto à une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU présentée par les États-Unis et l’Albanie condamnant l’annexion proclamée par Moscou de certaines parties de l’Ukraine, et la Chine a choisi de s’abstenir lors du vote.

Plus tôt, le président russe Vladimir Poutine a proclamé la domination russe sur quatre régions qui représentent 15 % du territoire ukrainien – la plus grande annexion en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. Cette décision a été fermement rejetée par les pays occidentaux et même par de nombreux proches alliés de la Russie.

L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Linda Thomas-Greenfield, a présenté la résolution qui appelait les États membres à ne reconnaître aucun statut modifié de l’Ukraine et obligeait la Russie à retirer ses troupes.

Lire la suite:

Elle a fait valoir dans la chambre du conseil que la tentative d’annexion du territoire d’une nation souveraine allait à l’encontre des principes fondateurs des Nations Unies, et a déclaré que Poutine célébrait “cette violation flagrante du droit international” avec un concert organisé après avoir proclamé les annexions vendredi.

L’histoire continue sous la publicité

“Il a organisé une fête sur la Place Rouge pour se féliciter de ces référendums illégaux”, a déclaré Thomas-Greenfield.

Dix nations ont voté pour, tandis que la Chine, le Gabon, l’Inde et le Brésil se sont abstenus.

L’ambassadeur russe à l’ONU Vassily Nebenzia, qui a levé la main pour donner le seul vote contre la résolution, a soutenu que les régions, où Moscou s’est emparé du territoire par la force et où les combats font toujours rage, ont choisi de faire partie de la Russie. Kyiv et les dirigeants occidentaux ont dénoncé les référendums comme une imposture.

“Il n’y aura pas de retour en arrière comme le projet de résolution d’aujourd’hui tenterait de l’imposer”, a déclaré Nebenzia.


Cliquez pour lire la vidéo : « Le Canada impose de nouvelles sanctions à la Russie en raison de l'annexion de régions ukrainiennes »







Le Canada impose de nouvelles sanctions à la Russie pour l’annexion de régions ukrainiennes


Le Canada impose de nouvelles sanctions à la Russie pour l’annexion de régions ukrainiennes

Après le vote, l’ambassadeur ukrainien Sergiy Kyslytsya a déclaré que la Russie était devenue une “tumeur” au sein du Conseil de sécurité qui devait être éliminée.

La Chine, qui a donné à la Russie une couverture diplomatique depuis l’invasion de l’Ukraine par Moscou en février, s’est abstenue de voter la résolution, mais a fait part de ses inquiétudes concernant « une crise prolongée et étendue » en Ukraine.

L’histoire continue sous la publicité

L’ambassadeur de Chine à l’ONU, Zhang Jun, a affirmé que si « la souveraineté et l’intégrité territoriale de tous les pays doivent être sauvegardées », les « préoccupations légitimes de sécurité » des pays doivent également être prises au sérieux.

Lire la suite:

Le secrétaire d’État Antony Blinken a déclaré plus tôt vendredi que Washington se tournerait vers l’Assemblée générale des Nations Unies, dont la majorité a voté pour condamner l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février, si la résolution échouait.

“Si la Russie empêche le Conseil de sécurité de s’acquitter de ses responsabilités, nous demanderons à l’Assemblée générale de l’ONU, où chaque pays a un vote, de préciser qu’il est inacceptable de redessiner les frontières par la force”, a déclaré Blinken.

Thomas-Greenfield a réitéré le plan avant le vote, affirmant que l’Assemblée générale “montrerait que le monde est toujours du côté de la souveraineté et de la protection de l’intégrité territoriale”.

(Reportage par Simon Lewis et Timothy Gardner; Montage par Franklin Paul, Jonathan Oatis et David Gregorio)

—Fichiers supplémentaires de Global News et de l’Associated Press

Articles similaires