News

L’Assemblée des chefs du Manitoba vote la destitution du grand chef suspendu Arlen Dumas

Le chef de l’Assemblée du Manitoba a voté en faveur de la destitution du grand chef suspendu Arlen Dumas et s’est publiquement excusé auprès des deux femmes qui ont formulé des allégations d’inconduite sexuelle.

Lors d’une assemblée générale spéciale tenue à Winnipeg vendredi, des dizaines de chefs manitobains ont tenu un vote de défiance pour démettre officiellement Dumas de son poste, à la suite d’accusations d’avoir harcelé sexuellement et agressé un employé.

Le grand chef par intérim Cornell McLean a déclaré à CBC News que 30 personnes avaient voté en faveur de la destitution immédiate du grand chef et 13 avaient voté contre.

“Au nom de l’assemblée, nous devons [apologize]parce que nous devons les protéger contre ce genre de choses », a déclaré McLean.

Dumas a été suspendu en mars dans l’attente d’une enquête sur des allégations selon lesquelles il aurait été victime de harcèlement sexuel sur le lieu de travail et agressé sexuellement un employé, qui à l’époque était anonyme. L’employé a déposé un rapport de police, mais aucune accusation n’a été portée.

McLean a présenté ses excuses à Shauna Fontaine, qui s’est manifesté publiquement en juin en tant qu’employée qui a déposé la plainte et a exprimé sa déception face à AMC et à la réponse de la police à son rapport.

Il a également présenté ses excuses à Bethany Maytwayashing, qui a accusé Dumas de lui avoir envoyé des SMS inappropriés en 2019.

En réponse aux allégations de Fontaine, l’assemblée a ordonné une enquête par un tiers, qui a conclu que Dumas s’était livré à du harcèlement sexuel au travail.

Plus tôt cette semaine, Dumas a annoncé qu’il chercherait un traitement basé sur les traumatismes pour “commencer à guérir non seulement des événements des cinq derniers mois, mais aussi d’une vie de traumatismes”, a-t-il déclaré dans un communiqué de presse.

Il ne s’est pas présenté vendredi à l’assemblée générale spéciale, bien qu’AMC ait demandé à ses avocats qu’il y assiste virtuellement. Il a précédemment nié les allégations.

Dumas a été élu pour la première fois grand chef de l’AMC en 2017 et a été réélu l’été dernier.

Dans un communiqué de presse envoyé par courrier électronique après le vote, l’assemblée a déclaré qu’une élection partielle aura lieu le 19 octobre pour élire un remplaçant. Jusque-là, McLean continuera comme grand chef par intérim.

Articles similaires