News

Le Canada sanctionnera la police des mœurs iranienne et des personnes pour la mort de Mahsa Amini – National

Le Canada imposera des sanctions à des dizaines d’individus et d’entités iraniens, y compris la soi-disant police des mœurs du pays, après la mort d’une Iranienne alors qu’elle était en garde à vue.

Le Premier ministre Justin Trudeau a annoncé les sanctions lundi – mais n’a pas nommé les individus ou les entités – dans un discours concernant principalement l’impact de la tempête post-tropicale Fiona dans l’est du Canada.

“Malheureusement, l’Iran ne respecte pas les droits de l’homme, et ce n’est pas nouveau”, a déclaré Trudeau.

“Nous ne reculerons devant rien pour garantir que ce régime rende des comptes et nous soutiendrons les familles jusqu’à ce que justice soit rendue.”

Lire la suite:

Mahsa Amini, 22 ans, est décédée le 16 septembre alors qu’elle était en garde à vue. Elle a été appréhendée en Iran par la police des mœurs du pays pour « tenue inappropriée », portant prétendument un hijab de manière inappropriée et enfreignant un code vestimentaire strictement appliqué.

L’histoire continue sous la publicité

Les responsables iraniens disent qu’elle est morte d’une crise cardiaque et qu’elle n’a pas été maltraitée, mais la famille d’Amini émet des doutes à ce sujet, et des experts des Nations Unies ont déclaré que des rapports suggèrent qu’elle a été sévèrement battue.

Sa mort a provoqué des manifestations en Iran et dans le monde, y compris au Canada, certaines femmes se coupant les cheveux et brûlant leur hijab.

Les manifestations en Iran se sont étendues à au moins 46 villes et villages, la télévision d’État suggérant qu’au moins 41 manifestants et policiers ont été tués.

Lire la suite:

Cependant, le groupe norvégien Iran Human Rights (IHR) a déclaré dimanche soir qu’il y avait eu au moins 57 décès, mais les pannes d’Internet en cours ont rendu difficile le comptage des décès. Plus de 1 200 manifestants ont été arrêtés, selon l’Associated Press.

La ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, a déclaré lundi dans un discours à l’Assemblée générale des Nations Unies que le Canada a une «politique étrangère féministe» et soutient les femmes qui manifestent.
« En Iran, les femmes qui protestent contre la mort de Mahsa Amini sont arrêtées et tuées par balles », a-t-elle déclaré.


Cliquez pour lire la vidéo : 'Mahsa Amini : l'Iran doit 'mettre fin à son recours à la violence' contre les femmes, doit rendre des comptes, dit la Maison Blanche'







Mahsa Amini: l’Iran doit “mettre fin à son recours à la violence” contre les femmes, doit rendre des comptes, selon la Maison Blanche


Mahsa Amini: l’Iran doit “mettre fin à son recours à la violence” contre les femmes, doit rendre des comptes, selon la Maison Blanche

« Nous saluons leur courage et nous nous joignons à eux pour envoyer un message fort selon lequel les droits des femmes sont des droits humains. »

L’histoire continue sous la publicité

Les États-Unis ont déjà imposé des sanctions à la police des mœurs et aux agences de sécurité iraniennes à la lumière de l’événement, et les députés canadiens ont adopté une motion de solidarité avec les femmes iraniennes.


Cliquez pour lire la vidéo :







Mahsa Amini: le gouvernement iranien impose le black-out d’Internet pour freiner la dissidence


Mahsa Amini: le gouvernement iranien impose le black-out d’Internet pour freiner la dissidence

« Aux femmes en Iran qui manifestent et à celles qui vous soutiennent, nous sommes à vos côtés », a déclaré Trudeau lundi.

L’histoire continue sous la publicité

Avec des fichiers de l’Associated Press

© 2022 Global News, une division de Corus Entertainment Inc.

Articles similaires