News

Le chroniqueur ne parle pas pour la majorité des Juifs

Pourquoi l’antisémitisme doit être défini, 5 décembre

Shimon Koffler Fogel insiste sur le fait que “la grande majorité” et “l’écrasante majorité” des Juifs soutiennent la définition de l’antisémitisme de l’IHRA (International Holocaust Remembrance Alliance). Il n’offre aucune donnée pour le démontrer.

Oui, il y a des organisations qui sont de la partie. Il y en a d’autres qui ne sont pas d’accord.

Mais je dirais que la « grande majorité » des Juifs ne appartiennent à des organisations juives et n’ont jamais été interrogés sur ce sujet.

Je suis l’un des nombreux juifs non pratiquants et non affiliés qui rejettent cette définition en faveur de définitions plus axées sur les droits de l’homme.

M. Fogel, arrêtez de prétendre, sans preuves, parler au nom d’une écrasante majorité de juifs !

Articles similaires