News

Le Coleman Z80 est une version moderne d’un ordinateur des années 1970

[Joshua Coleman] aime concevoir ses propres ordinateurs. Parfois, cela signifie dessiner des architectures de bus, des cartes mémoire et des brochages de port d’E/S. D’autres fois, il peut concentrer ses efforts davantage sur l’esthétique générale, ainsi que sur la construction d’un grand ensemble de périphériques, comme il le montre dans son dernier projet ColemanZ80. Grâce à l’architecture RC2014 définissant la plupart des fonctionnalités essentielles d’une plate-forme de calcul Z80 classique, [Joshua] a pu concevoir un rétro-ordinateur moderne qui est non seulement véritablement utile, mais qui semble également sorti hier d’une chaîne de production.

Le design extérieur est un spectacle à voir : des pièces en acrylique rouge vif découpées au laser forment un boîtier soigné et semi-transparent avec des fentes de ventilation sur les côtés et de nombreuses lumières clignotantes sur le devant. Inspiré des classiques des années 1970 comme l’Altair 8800, le panneau avant donne à l’utilisateur une vue directe de l’état interne de la machine et permet des entrées de commande simples via une série d’interrupteurs à bascule. Le CPU, la RAM et les autres périphériques de base sont logés dans un boîtier, avec tous les modules d’extension dans un second, reliés à la carte mère via un câble plat à 40 fils.

Une carte mère d'ordinateur Z80 fabriquée à la main
De nombreuses puces classiques, mais aussi de nombreux fils acheminés à la main ornent la carte mère du ColemanZ80.

Bien que la carte mère suive de près la conception RC2014, [Joshua] déployé beaucoup d’efforts pour adapter le système à ses besoins spécifiques. Les cartes d’extension qu’il a construites comprennent un UART NS16550 pour remplacer le 68B50 par défaut, une horloge en temps réel alimentée par batterie, une carte son basée sur YM2149 et même un module de synthèse vocale construit autour de la puce SP0256 classique, de Parler et épeler célébrité. Une caractéristique encore plus inhabituelle est la présence d’un AM9511, l’un des premiers coprocesseurs mathématiques jamais réalisés, pour accélérer les calculs en virgule flottante. Tous ces modules ont été construits entièrement à la main sur des cartes prototypes : on imagine à peine le temps que cela a dû prendre.

Les périphériques de sortie incluent un adaptateur VGA fourni par un Raspberry Pi Pico ainsi qu’un affichage LED à 7 segments à 4 chiffres et un ensemble de LED “bulles” HP classiques. [Joshua] exécute plusieurs démos dans sa vidéo (intégrée ci-dessous), allant du calcul de l’ensemble Mandelbrot à la lecture de chiptunes sur le YM2149. Il existe également de nombreuses possibilités d’expansion : [Joshua] prévoit de construire plus de périphériques, y compris une interface de lecteur de disquette et un module pour faire fonctionner une voiture robotisée.

Ce n’est pas le premier ordinateur Coleman Z80 : la version précédente fonctionnait sur une architecture [Joshua] conçu tout seul. Nous avons vu plusieurs autres dérivés RC2014 impressionnants, comme une minuscule version micro et ce boîtier inspiré d’Altair.


Source link

Articles similaires