Divertissement

Le documentaire d’Elton John “Goodbye Yellow Brick Road” débarque à Disney

Sir Elton John se prépare à dire au revoir dans une splendeur fabuleuse, avec l’aide d’une équipe de documentaires et de la Walt Disney Co.

Disney Original Documentary et Disney+ ont annoncé mercredi que le film, intitulé « Goodbye Yellow Brick Road : The Final Elton John Performances and the Years that Made His Legend », servira de long métrage définitif et officiel sur la vie et la carrière de John. Comprenant des images d’archives inédites, de nouvelles interviews et un regard actuel sur lui et sa famille, il culminera avec son dernier spectacle nord-américain au Dodger Stadium de Los Angeles en novembre.

Le cinéaste nominé aux Oscars RJ Cutler, qui a récemment réalisé le documentaire de Billie Eilish “Billie Eilish : Le monde est un peu flou”, réalise le film aux côtés du producteur et réalisateur David Furnish, qui est marié à John. Furnish a également réalisé le documentaire d’Elton John de 1997 “Elton John: Tantrums & Tiaras” et produit le biopic hollywoodien “Rocketman”.

“Quel plaisir et quel honneur c’est que David Furnish et moi puissions créer ce regard intime et unique sur l’un des artistes les plus célèbres au monde”, a déclaré Cutler dans un communiqué. “Comme pour tant d’autres, la musique d’Elton John a eu une signification profonde pour moi pendant des décennies, et cette opportunité n’est rien de moins qu’un point culminant et un privilège de carrière.”

Aucune date de sortie n’a été révélée pour “Goodbye Yellow Brick Road”, mais les sociétés ont taquiné un festival et une sortie en salles avant sa diffusion sur Disney +.

“Il n’y a plus de superlatifs pour décrire Elton John et son impact sur la musique et la culture – il est tout simplement sans égal”, a déclaré Bob Chapek, PDG de The Walt Disney Company. “Comme une bonne histoire Disney, la musique d’Elton a à la fois un attrait universel et la capacité de se connecter avec le public à un niveau profondément personnel. Il fait partie de la famille Disney depuis 1994, année où il a contribué à faire de « Le Roi Lion » un classique instantané, et nous ne pourrions être plus ravis de collaborer avec lui sur ce nouveau documentaire. »

REJOINDRE LA CONVERSATION

Les conversations sont les opinions de nos lecteurs et sont soumises à la Code de conduite. Le Star ne partage pas ces opinions.

Articles similaires