News

Le groupe de travail entreprend le nettoyage d’un camp de sans-abri abandonné – Okanagan

Le groupe de travail sur la forêt d’Okanagan et ses bénévoles ont passé presque une journée entière à nettoyer un certain nombre de campings abandonnés pour sans-abri le long du chemin de service forestier du lac James.

Le groupe a commencé son nettoyage vers neuf heures du matin samedi et à 11 heures, ils avaient déjà rempli une benne entière pouvant contenir environ 3 000 kilogrammes de déchets.

« C’est certainement l’une des pires zones que nous ayons vues à cet endroit précis », a déclaré Kane Blake, fondateur de l’Okanagan Forest Task Force.

L’histoire continue sous la publicité

“Ce tronçon de route fait environ trois kilomètres et il y a un autre tas d’ordures à l’arrière du même camp.”

Lire la suite:

“C’est incroyable”: un énorme gâchis laissé dans l’arrière-pays près de la station de ski Big White

Le groupe de travail est composé de bénévoles de partout dans l’Okanagan qui travaillent pour garder les forêts locales propres et empêcher le déversement illégal.

Ils ont également une équipe de plongée sous-marine qui débarrasse les lacs de la région des ordures. Lors d’une plongée typique, l’équipe retire jusqu’à 70 kilogrammes de déchets de l’eau, les déchets ménagers et de nombreuses bouteilles et canettes étant parmi les plus courants.

“J’ai vu beaucoup de gens marcher sur du verre brisé, ça craint et puis certaines des bouteilles que nous trouvons, je trouve en fait des poissons morts à l’intérieur parce qu’ils entrent, grandissent et ils ne peuvent pas ressortir”, a déclaré Ajay. Weintz, plongeur autonome du groupe de travail sur la forêt d’Okanagan.

Lire la suite:

Un homme condamné à une amende de 575 $ pour déversement illégal près de Kelowna: BC Conservation Officer Service

“Donc, c’est probablement assez nocif pour l’écosystème.”

Ce même dommage s’applique à la terre et à la faune.

“Il y a aussi eu beaucoup de nourriture déversée, ce qui amène des ours et d’autres animaux sauvages, qui pourraient très facilement être blessés sur beaucoup de déchets que nous avons vus ici aujourd’hui”, a déclaré Blake.

L’histoire continue sous la publicité

Un bénévole qui est venu au nettoyage de samedi à James Lake FSR dit que plus devrait être fait pour maintenir l’arrière-pays de l’Okanagan.

Lire la suite:

Des organismes à but non lucratif et des bénévoles s’associent pour le nettoyage annuel du bassin versant de Peachland

“Cela ne semble malheureusement pas me surprendre de ce qui se passe dans l’arrière-pays et je pense vraiment que le gouvernement devrait s’impliquer davantage pour superviser ces sites lorsqu’ils deviennent comme ça”, a déclaré Robin Bloch, un bénévole.

“C’est notre arrière-pays, les gens aiment venir ici et profiter de ce que nous avons à offrir en Colombie-Britannique”

Ce nettoyage place le groupe de travail sur la forêt de l’Okanagan à environ un quart de million de kilogrammes de déchets retirés de divers sites autour de l’Okanagan depuis 2016.

Articles similaires