Le projet de loi de la Caroline du Nord ciblant la recharge gratuite pourrait genouiller les véhicules électriques


Un projet de loi présenté par les législateurs de Caroline du Nord pourrait décourager l’installation de chargeurs de véhicules électriques.

Selon CleanTechnica.com, le projet de loi obligerait les propriétaires d’entreprise qui offrent une recharge gratuite pour les véhicules électriques à divulguer le montant moyen dépensé pour cela sur chaque reçu, que le client ait utilisé ou non le chargeur.

Le projet de loi se lit comme suit : « Toute personne qui exploite une entreprise où des bornes de recharge de véhicules électriques sont mises gratuitement à la disposition du public doit s’assurer que chaque client de l’entreprise, qu’il utilise ou non les bornes de recharge, est informé, sur le ticket de caisse des achats, du pourcentage du montant du prix d’achat total du client qui résulte de la mise à disposition gratuite par l’entreprise de bornes de recharge pour véhicules électriques.

Cela, note CleanTechnica, pourrait mettre les clients non propriétaires de véhicules électriques en colère contre les coûts supplémentaires associés à un service qu’ils n’utilisent pas et éventuellement forcer l’entreprise à commencer à facturer le service ou à se débarrasser complètement des chargeurs.

Lire la suite: Washington, DC veut punir les véhicules lourds, y compris les véhicules électriques, avec des frais accrus

De plus, toute entreprise qui propose la recharge gratuite devra également proposer de l’essence gratuite, ce qui découragera sévèrement tout propriétaire d’installer une borne de recharge à sa station.

“Sauf dans les cas prévus dans GS 136-18.02, le ministère des Transports ne doit pas utiliser de fonds publics pour fournir des bornes de recharge de véhicules électriques sur des biens appartenant ou loués par l’État ou pour financer ou installer des bornes de recharge de véhicules électriques sur des biens appartenant ou loués par une personne. ou entité à moins que le Ministère ou la personne ou entité ne fournisse au public, sans frais, de l’essence et du carburant diesel pour véhicules à moteur au moyen d’une pompe.

Il est assez difficile de faire passer ce projet de loi pour autre chose qu’une attaque ciblée contre les véhicules électriques. Le projet de loi propose également l’interdiction d’utiliser les fonds publics des gouvernements locaux pour l’installation de chargeurs de véhicules électriques, ainsi qu’une affectation de 50 000 $ de l’argent de l’État pour supprimer toutes les bornes de recharge des entreprises qui n’offrent pas d’essence et de diesel gratuits.

Le système serait assez facile à vaincre, cependant; tout ce qu’une entreprise aurait à faire est de facturer un centime pour la facturation, car cela la rendrait techniquement non gratuite. Pour l’instant, le projet de loi n’est pas une loi, nous devrons donc attendre et voir ce qu’il adviendra.


Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

douze − onze =