Le ROM annonce un don en espèces de 50 millions de dollars, le plus important de son histoire

Le Musée royal de l’Ontario – plus connu à Toronto sous le nom de ROM – a annoncé un don en espèces de 50 millions de dollars de la fondation de la famille Hennick, le plus important don en espèces de son histoire.

«Nous ne pouvons pas penser à une meilleure façon de soutenir la revitalisation de la vie civique à Toronto et en Ontario que de soutenir la nouvelle vision du Musée royal de l’Ontario», ont déclaré Barbara et Jay Hennick dans un communiqué, «qui promet de transformer les espaces emblématiques et la façon dont nous découvrez l’art, la culture et la nature pour les générations à venir.

Le don fait suite à l’annonce par le musée de sa nouvelle stratégie majeure de révision et d’image de marque il y a quelques semaines à peine, en commençant par le premier étage du musée et de la galerie étant gratuit pour le public du 9 juin au 25 septembre – quelque 80 000 pieds carrés d’exposition espace – qui comprend des galeries asiatiques, deux expositions liées à la pandémie et la galerie Daphne Cockwell dédiée aux arts et à la culture des Premiers Peuples, comme indiqué plus tôt ce mois-ci dans le Star.

De nouvelles initiatives déjà en place dans l’espace ouvert pour les spectacles et les événements permettent aux visiteurs de se rapprocher des artefacts et de parler aux experts du ROM de leurs soins.

Dans un communiqué, Josh Basseches, directeur et chef de la direction du ROM, a réaffirmé l’engagement du musée « à devenir de plus en plus central dans la vie des gens en créant un environnement stimulant et inspirant qui engage les visiteurs et rassemble les gens ».

Les détails sur la façon dont les fonds seraient déployés n’ont pas été immédiatement publiés. Cependant, Basseches a également fait allusion à d’autres “améliorations physiques et programmatiques” à venir.

John Kearsey, président et chef de la direction de la branche philanthropique du musée, a déclaré dans un communiqué que “la Fondation de la famille Hennick nous permet d’offrir un espace plus inclusif pour que les gens apprennent, échangent des idées et partagent différents points de vue”, et a réitéré le l’importance du cadeau pour ce qu’il appelait « un changement unique en une génération ».

REJOINDRE LA CONVERSATION

Les conversations sont les opinions de nos lecteurs et sont soumises à la Code de conduite. Le Star ne partage pas ces opinions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

16 − neuf =