Politique

Le Royaume-Uni a mis en garde contre un accord commercial avec les États du Golfe pour un bilan «épouvantable» en matière de droits de l’homme

Le gouvernement de Boris Johnson a été mis en garde contre un accord de libre-échange post-Brexit avec un groupe d’États du Golfe en raison du bilan «épouvantable» en matière de droits de l’homme.

Les chefs syndicaux et les militants ont exhorté les ministres à repenser son approche alors que les pourparlers sur un accord entre le Royaume-Uni et six pays du Golfe débutent mercredi en Arabie saoudite.

La secrétaire au Commerce international, Anne-Marie Trevelyan, rencontrera des représentants du Conseil de coopération du Golfe (CCG) à Riyad pour entamer des négociations avec le bloc.

Articles similaires