News

Le self-checkout mis en place pour mettre les gens au chômage

Bientôt, nous travaillerons tous à temps partiel comme caissier d’épicerie, le 14 septembre

Quel soulagement de lire la critique de Heather Mallick sur les caisses automatiques.

Il y a quelques jours, je me tenais dans une file d’attente courte mais lente à la pharmacie en attendant de payer une carte de vœux. Pendant ce temps, les trois caisses libre-service faisaient des affaires rugissantes, remerciant bruyamment ceux qui avaient fait le choix d’être leur propre caissier impayé. Lorsque je suis arrivé au comptoir, la femme s’est demandée pourquoi je n’avais pas pris la voie automatique.

J’ai regardé les machines et j’ai dit “Parce qu’elles prendront un jour votre travail.” “D’accord,” dit-elle.

LeeAnn McKennaMono, Ont.

Articles similaires