Sports

Les Blue Bombers restent invaincus avec une victoire de 26-12 contre les Tiger-Cats

WINNIPEG – Willie Jefferson a intercepté une passe de Dane Evans pour un touché au quatrième quart dans la victoire de 26-12 des Blue Bombers de Winnipeg vendredi sur les Tiger-Cats de Hamilton.

Les Blue Bombers (3-0) sont demeurés invaincus au début de la saison de la LCF, tandis que les Ticats ont été sans victoire en trois départs.

Après avoir limogé le quart-arrière de Hamilton au début du quatrième quart, Jefferson a réussi une interception à 30 mètres pour marquer avec 8:40 à faire dans le match.

Le porteur de ballon des Blue Bombers Brady Oliveira a marqué un touché d’une verge, tandis que le botteur de Winnipeg Marc Liegghio a réalisé une sortie parfaite.

Liegghio a lancé des buts sur le terrain de 45, 30 et 41 verges, a frappé les deux convertis et a ajouté trois simples de botté de dégagement.

Les Tiger-Cats se sont appuyés sur le botteur Michael Domagala lorsqu’ils n’ont pas pu trouver la zone des buts.

Il était bon sur les tentatives de placement de 27, 49, 32 et 41 verges, mais était large sur les essais de 45 et 52 verges.

Le coup d’envoi a été retardé jusqu’à 20 h, heure locale, à cause de la foudre alors que des orages traversaient Winnipeg.

L’équipe avait demandé aux fans d’IG Field de porter du blanc pour un “whiteout”. Beaucoup des 23 600 personnes présentes l’ont fait, mais recouvertes de ponchos imperméables.

Les Bombers portaient leurs maillots de route blancs, ce qu’ils ont enfilé pour leurs victoires consécutives de la Coupe Grey contre Hamilton en 2019 et 2021.

Le quart-arrière des Tiger-Cats de Hamilton Dane Evans (9) obtient le lancer malgré la pression de Willie Jefferson (5) et Jackson Jeffcoat (94) des Blue Bombers de Winnipeg lors de la première moitié de l'action de la LCF à Winnipeg, le vendredi 24 juin 2022.

Le quart-arrière des Bombers Zach Collaros a complété 21 des 32 tentatives de passes pour 302 verges avec une interception.

Evans a réussi 25 passes sur 42 pour 237 verges avec deux interceptions.

Winnipeg menait 6-3 après le premier quart, 14-9 à la mi-temps et 18-9 après trois quarts.

Les deux quarts-arrière se sont connectés sur de longues passes lors des entraînements marquants en première mi-temps.

Collaros a frappé Greg Ellingson avec un achèvement de 46 verges pour stimuler un entraînement plafonné par le panier de 45 verges de Liegghio.

Collaros et Rasheed Bailey se sont combinés pour une réception de 35 verges lors de la série suivante, qui s’est terminée avec les 30 verges de Liegghio pour porter le score à 6-0 à 9:29.

Après avoir affronté le deuxième essai et 27 à la suite d’un penalty, Evans s’est précipité et a lancé une frappe de 41 verges à David Ungerer III.

L’entraînement s’est terminé par le panier de 27 verges de Domagala à 12:05.

Hamilton a porté le score à 6-6 à peine 21 secondes après le début du deuxième quart lorsque Domagala a lancé un 49 verges.

Winnipeg a répondu avec un simple de botté de dégagement à 3:35.

Domagala a raté une tentative de 45 verges, mais était bon à partir de 32 verges avec 2:22 à jouer en première mi-temps.

Avec 18 secondes à faire, Oliviera de Winnipeg a terminé une course de cinq jeux et 59 verges avec une course d’une verge au touché.

Le receveur des Bombers Nic Demski a semblé blessé au pied lorsqu’il a été plaqué deux minutes après le début du troisième quart. Il n’est pas revenu au jeu.

Liegghio a augmenté l’avance de Winnipeg à 18-9 avec un simple de botté de dégagement à 3:33 et a ajouté un placement de 41 verges à 11:52 du troisième.

Après que Jefferson ait touché la terre avec un choix de six, Domagala de Hamilton a marqué 25-12 avec son 41 verges à 9:56 du quatrième.

Liegghio a ajouté un autre single de botté de dégagement.

Evans a également été intercepté par le demi défensif de Winnipeg Nick Taylor à la fin du quatrième quart.

Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 24 juin 2022.

REJOINDRE LA CONVERSATION

Les conversations sont les opinions de nos lecteurs et sont soumises à la Code de conduite. Le Star ne partage pas ces opinions.

Articles similaires