News

Les cas de grippe augmentent au Canada contre la tendance, selon le gouvernement

Le gouvernement fédéral signale une forte augmentation de la grippe au cours des derniers mois, à un moment de l’année où les cas détectés commencent généralement à diminuer au Canada.

Le dernier rapport FluWatch du gouvernement indique que 2 121 détections en laboratoire de la grippe, dont 2 113 pour la grippe A et huit pour la grippe B, ont été signalées au cours de la semaine du 8 au 14 mai, la plupart impliquant des personnes de moins de 45 ans.

“Le nombre de détections et le pourcentage hebdomadaire de tests positifs pour la grippe ont fortement augmenté depuis début avril”, indique le rapport.

“Cette tendance à la hausse des détections en laboratoire est inhabituelle car les détections en laboratoire diminuent généralement à cette période de l’année.”

TOTAL DES DÉTECTIONS EN DESSOUS DE LA MOYENNE AVANT LA PANDÉMIE

Bien qu’un total de 8 998 détections de grippe aient été signalées jusqu’à présent cette saison, entre le 29 août 2021 et le 14 mai 2022, presque toutes pour la grippe A, cela reste inférieur à la moyenne pré-pandémique de 46 070 généralement observée par cette point dans la saison.

Cependant, le pourcentage de tests positifs pour la grippe au cours de la semaine de déclaration la plus récente est supérieur aux niveaux prépandémiques attendus à 12,6 %, contre entre 5 et 11,9 %.

Le nombre de tests effectués cette semaine-là est également supérieur à la moyenne pré-pandémique à 16 618 contre 4 311.

Les chercheurs ont découvert que les mesures pandémiques, mises en place dans le but de ralentir la propagation du COVID-19, ont aidé à endiguer les cas de grippe.

“Ainsi, nos taux de contact réduits ont peut-être interrompu la transmission d’autres maladies infectieuses telles que la grippe”, a déclaré vendredi l’administrateur en chef de la santé publique du Canada, le Dr Theresa Tam, lors d’une conférence de presse.

“Lorsque la plupart des mesures de santé publique de la population, comme les fermetures et les limites de capacité, ont été supprimées, nous avons vu les taux de transmission du COVID-19 rebondir et maintenant nous voyons l’activité grippale augmenter jusqu’au seuil saisonnier, malgré la tendance inverse attendue en ce moment de l’année.”

Le rapport sur la grippe indique que les syndromes grippaux (SG) représentaient 1,8% de toutes les visites chez les professionnels de la santé au cours de la dernière semaine de rapport, dépassant les niveaux pré-pandémiques généralement observés à ce moment de l’année.

Cependant, le rapport indique que les symptômes du SG ne sont spécifiques à aucun agent pathogène respiratoire et pourraient être dus à la grippe, au SRAS-CoV-2 ou au virus qui cause le COVID-19, ou à d’autres virus respiratoires.

“Cet indicateur doit être interprété avec prudence car il y a eu des changements dans le comportement de recherche de soins de santé des individus et un plus petit nombre de sentinelles signalant par rapport aux saisons précédentes”, indique le rapport.

HOSPITALISATIONS

Au cours de la dernière semaine de déclaration, il y a eu 56 hospitalisations associées à la grippe et trois admissions en unité de soins intensifs, comme l’ont signalé neuf provinces et territoires participants.

Au cours de la même semaine, 26 hospitalisations ont été signalées chez les 16 ans et moins.

Les hospitalisations pédiatriques associées à la grippe augmentent également, avec un total de 152 cas signalés, dont 64 % concernent des enfants de moins de cinq ans. Dix-sept admissions en unité de soins intensifs pédiatriques ont également été signalées.

Jusqu’à présent cette saison, il y a eu 322 hospitalisations associées à la grippe. La plus grande proportion, 39 %, concernait des adultes de 65 ans et plus. Il y a eu 28 admissions en unité de soins intensifs.

ÉPIDÉMIES

Au cours de la dernière semaine de rapport, il y a eu cinq éclosions de grippe confirmées en laboratoire, dont deux dans des établissements de soins de longue durée, deux dans des établissements classés comme « autres », qui peuvent comprendre des foyers de soins personnels privés, des établissements correctionnels et des collèges ou universités, et une éclosion dans un établissement de soins actifs.

Au total, 39 éclosions ont été signalées jusqu’à présent cette saison, dont 18 dans des établissements de soins de longue durée, 15 dans des «autres» établissements, trois dans des communautés éloignées ou isolées et trois dans des établissements de soins actifs.

Parmi les éclosions de syndrome grippal, trois ont été signalées dans des écoles au cours de la dernière semaine de déclaration et un total de 86 ont été signalées cette saison, toutes sauf une dans des écoles ou des garderies.

Le rapport souligne que les épidémies de SG peuvent être dues à la grippe ou à d’autres virus respiratoires, y compris le COVID-19.

“De nombreux virus respiratoires en plus de la grippe circulent couramment pendant l’automne et l’hiver et peuvent provoquer des grappes de cas de maladies respiratoires qui pourraient être capturés comme ILI”, indique le rapport.

VACCINATION

La couverture vaccinale contre la grippe cette saison semble être similaire à celle de la saison 2020-2021, 30 % des adultes âgés de 18 à 64 ans déclarant avoir reçu le vaccin contre la grippe. Cela comprend une couverture de 27 % chez les personnes sans affection médicale chronique et de 38 % chez les personnes atteintes d’une affection médicale chronique.

Soixante et onze pour cent des personnes âgées de 65 ans et plus ont reçu le vaccin.

Plus tôt cette année, CanAge, l’organisation nationale de défense des personnes âgées du Canada, a attribué au pays une note D- pour ses efforts de vaccination des adultes en 2021 contre les maladies évitables non liées à la COVID-19 telles que la grippe et le zona. De nombreuses provinces manquaient également.


Avec des fichiers des écrivains de CTVNews.ca Brooklyn Neustaeter, Tom Yun et Alexandra Mae Jones.

Articles similaires