Sports

Les Colts durent plus longtemps que les Broncos en prolongation dans une lutte sans touché jeudi soir

DENVER – Les Colts d’Indianapolis ont remporté l’un des matchs les plus fous de leur mémoire, somnambulant pendant trois quarts et demi avant de se réveiller à la fin du quatrième et des prolongations pour marquer une victoire de 12-9 contre les Broncos de Denver. Selon les recherches du Bureau des sports d’Elias, les sept paniers combinés dans un match dans lequel les deux équipes n’ont marqué que par panier sont un record de la NFL.

Le demi de coin Stephon Gilmore, le joueur défensif de l’année 2019, a réalisé les deux plus gros jeux de la soirée, récompensant la foi des Colts en le signant cette intersaison avec une interception en fin de temps réglementaire et une déviation de passe gagnante de Russell Wilson en prolongation.

Les Colts restent un gâchis à bien des égards, mais ils sont 2-2-1 et de retour au cœur de la course AFC Sud.

Les Colts durent plus longtemps que les Broncos en prolongation dans une lutte sans touché jeudi soir

Colts d’Indianapolis

Tendance troublante : Les Colts ont apporté des changements en gros à leur ligne offensive en entrant dans le jeu, mais bien que la composition ait changé, les résultats n’ont pas changé. Les Colts ont toujours renoncé à une pénétration constante et n’ont pas réussi à ouvrir des trous de manière constante dans le jeu en cours. Matt Ryan a été limogé six fois, lui donnant 21 sacs pris pour la saison. Les Colts sont entrés dans le match au 27e rang dans la mesure du taux de réussite des blocs de passes d’ESPN, et il est difficile d’imaginer qu’ils s’amélioreront beaucoup après la semaine 5. Les Colts ont déplacé la recrue Bernhard Raimann au tacle gauche, Matt Pryor au tacle droit et Braden Smith à la garde droite. Beaucoup de mouvements avec peu à montrer en retour.

Répartition QB : Les luttes de Ryan se sont poursuivies et se sont peut-être aggravées, compte tenu de l’absence du porteur de ballon Jonathan Taylor et de la blessure de Nyheim Hines au premier quart. Ryan a lancé deux autres interceptions, lui en donnant six pour la saison (en cinq matchs). Le vétéran a parfois semblé dépassé, en particulier lorsqu’il a lancé une interception déconcertante à Caden Sterns au deuxième quart. Sterns se cachait au milieu du terrain, regardant droit dans les yeux de Ryan, et Ryan lui lança inexplicablement le ballon. Ryan a de nouveau montré une certaine étincelle au quatrième quart, menant les Colts à un placement égalisateur pour forcer les prolongations, mais il doit commencer plus vite.

Performances d’évasion : Le receveur recrue Alec Pierce a réalisé une performance de sortie avec huit réceptions pour 81 verges, dont trois attrapés impressionnants sur le disque égalisateur des Colts au quatrième quart. Le choix de deuxième ronde de Cincinnati était le receveur de choix de Ryan, ciblé neuf fois, y compris certains des moments les plus cruciaux du match. Une préoccupation concernant le jeu de Pierce était sa capacité à faire des prises difficiles dans le trafic, mais Pierce a fait un certain nombre de prises contestées et plongeantes tout au long du match, aidant à changer le teint du jeune corps de réception large des Colts. –– Stephen Holder

Statistique sous-estimée à savoir : Avec deux échappés jeudi, Ryan en a maintenant 11 cette saison. C’est le maximum par joueur en cinq matchs depuis la fusion de 1970.

Prochain jeu: vs Jaguars (13 h HE, dimanche 16 octobre)


Les Colts durent plus longtemps que les Broncos en prolongation dans une lutte sans touché jeudi soir

Broncos de Denver

Si les gens veulent savoir quand les Broncos ont officiellement épuisé leurs attentes de pré-saison, encerclez jeudi soir sur le calendrier et la défaite des Broncos en prolongation contre les Colts dans un match qui fait grincer des dents, gratter le tableau et faire mal aux yeux les Broncos avaient gagné jusqu’à ce qu’ils ne l’aient pas fait.

La bonne volonté que les Broncos ont apportée dans la saison après l’échange du quart-arrière Russell Wilson a été perdue dans une sécheresse de touché qui s’aggrave par une équipe qui continue de gaspiller des efforts défensifs héroïques. En bref, l’offensive des Broncos est maintenant un point d’ancrage si lourd qu’elle a entraîné la défense de l’équipe avec elle. Et un jeu de passe raté, avec Wilson dans le fusil de chasse en quatrième et en pouces lors du jeu final du match, a été le capper.

Les Broncos ont disputé cinq matchs cette saison et marqué 16 points ou moins dans quatre d’entre eux. Tout cela s’est transformé en trop de drapeaux de pénalité, de blocs manqués, de passes abandonnées (ajoutez-en quelques-uns de plus jeudi) et d’un sentiment général d’inconfort presque à chaque fois qu’ils ont le ballon. Alors, oui, les Broncos ont maintenant une fiche de 2-3 avec deux décisions inexplicables en fin de match de l’entraîneur Nathaniel Hackett, toutes deux aux heures de grande écoute.

Tendance troublante : Regardez, les Broncos ont monté une défense dominante lors de la dernière victoire de la franchise au Super Bowl – le Super Bowl 50 pour clôturer la saison 2015 – donc l’effort défensif de jeudi soir ne devrait pas être passé sous silence (six sacs, deux interceptions). Mais les Broncos ont un problème de touché de l’autre côté du ballon, et ça ne s’améliore pas. Ils sont entrés dans le match en dernier dans la ligue en attaque de zone rouge et 31e en marquant dans des situations de but à aller. Et jeudi n’a aidé aucun de ces chiffres, avec seulement 103 verges d’attaque en première mi-temps. La deuxième mi-temps n’a pas été meilleure. Hackett et Wilson n’arrêtent pas de dire que l’équipe “est proche” d’une évasion, mais cela ressemble à tout sauf en ce moment.

Le plus gros trou dans le plan de jeu : Wilson était le meilleur rusher de l’équipe lors de la défaite de la semaine 4 contre les Raiders et le meilleur rusher de l’équipe jusqu’au quatrième quart jeudi. Hackett a toujours vanté les vertus d’un jeu de course dans le cadre de l’attaque des Broncos. Le premier match depuis que Javonte Williams est allé dans la réserve des blessés avec une blessure au genou mettant fin à la saison n’était pas ce que personne avait en tête. Même dans leur groupe de personnel à deux fins généralement fiable, les Broncos ont eu du mal. Ils avaient 54 verges au sol à la fin du troisième quart, 23 de ceux de Wilson, et 18 des verges au sol de Wilson étaient sur un seul jeu lors de la première possession du match par les Broncos.

Répartition QB : Wilson n’est pas en forme. Il y a toujours un élément de semaine courte dans toute affaire du jeudi soir, mais Wilson n’a pas du tout été connecté, à commencer par le premier voyage raté des Broncos à l’intérieur de la ligne de 20 verges des Colts lors de leur première possession du match. Wilson a réussi 21 passes sur 39 pour 274 verges et deux interceptions. Il a pris des sacs, a renversé les receveurs et a été évalué pour une commotion cérébrale au début du quatrième quart avant de revenir au match. La courbe d’apprentissage a toujours été abrupte dans une attaque des Broncos – John Elway a dit un jour qu’il lui avait fallu environ une demi-saison pour se sentir à l’aise lors de la première année de Mike Shanahan en tant qu’entraîneur – mais Wilson semble moins à l’aise maintenant qu’il ne l’était lors de l’ouverture de la saison. .

Rapport de blessure : Les Broncos, qui ont perdu le porteur de ballon Javonte Williams (genou) pour la saison et le secondeur extérieur Randy Gregory (genou) pendant plusieurs semaines dimanche dernier, ont également eu une longue liste de blessures jeudi. Le plaqueur gauche Garett Bolles a été expulsé au quatrième quart en raison d’une blessure à la jambe, et le secondeur Josey Jewell (genou), le demi de coin Ronald Darby (genou) et le secondeur Baron Browning (poignet) n’ont pas terminé le match. — Jeff Legwold

Statistique sous-estimée à savoir : Le placement de Brandon McManus a fourni les premiers points offensifs que les Broncos ont marqués au troisième quart cette saison. En entrant aujourd’hui, Denver n’avait marqué que deux points sur une sécurité de Jimmy Garoppolo dans laquelle le quart-arrière des 49ers est sorti de l’arrière de la zone des buts.

Prochain jeu: à Chargers (20 h 15 HE, le lundi 17 octobre)

Articles similaires