Crypto News

Les mineurs de Bitcoin sont toujours sous pression pour vendre, mais la baisse des coûts de production soulage

Le récent ralentissement, ainsi qu’une myriade d’autres facteurs, a mis les sociétés minières Bitcoin sous pression pour rester opérationnelles.

Selon Politico, les mineurs ont également dû faire face à la hausse des taux d’intérêt et à la flambée des coûts de l’énergie, en plus de la chute des prix, ce qui signifie une baisse de la demande et des marges bénéficiaires plus serrées.

“La hausse des taux d’intérêt, la chute des prix de la cryptographie et les coûts énergétiques exorbitants ont jeté l’industrie autrefois chauffée à blanc sur la glace.”

Une menace supplémentaire réside dans la position de l’UE sur une interdiction de l’exploitation minière de la preuve de travail, ce qui serait désastreux pour l’industrie minière BTC et son prix. De plus, comme le prix de la plupart des altcoins suit Bitcoin, l’impact, si une interdiction était promulguée, s’étendrait probablement à l’ensemble de l’industrie de la cryptographie, quel que soit le mécanisme de consensus spécifique d’un jeton.

Malgré le malheur de la conception de Bitcoin, des mécanismes homéostatiques entrent en jeu pour compenser les bouleversements de ces derniers temps.

Les mineurs de Bitcoin ressentent la chaleur

En réponse à ce changement, les mineurs qui envoient des Bitcoins aux échanges pour les vendre augmentent depuis le 7 juin, selon Reuters. Il a en outre été noté que plusieurs sociétés minières cotées en bourse avaient liquidé plus que leur production symbolique de mai pour faire face à la détérioration des conditions du marché.

Joe Burnett, analyste de la société minière Blockware Solutions, a déclaré que le problème avait été aggravé par la hausse des taux de hachage et les difficultés d’exploitation minière au cours du dernier semestre, incitant davantage les mineurs à décharger leurs jetons.

“Au cours des six derniers mois, le taux de hachage et les difficultés de minage ont augmenté tandis que le prix du bitcoin a chuté. Ce sont tous deux des inconvénients pour les mineurs existants, car les deux travaillent pour comprimer les marges. »

Intervenant, Charlie Schumacher, vice-président des communications de la société minière Marathon Digital, a déclaré que c’est comme si tout ce qui pouvait mal tourner allait mal pour les mineurs de Bitcoin.

La difficulté du minage compense

L’analyse du taux de hachage Bitcoin moyen sur sept jours au cours des 180 derniers jours a montré un pic de 231 millions de TH/s le 12 juin. Une forte baisse a suivi jusqu’à 199 millions de TH/s moins de deux semaines plus tard.

Bien que le taux de hachage se soit rétabli pour atteindre 218 millions de TH/s le 5 juillet, depuis le sommet du 12 juin, une série de sommets inférieurs se forment, suggérant une tendance chez les mineurs à quitter le jeu.

Taux de hachage Bitcoin
Source : blockchain.com

L’analyse du tableau des difficultés d’extraction sur un an a montré que la difficulté avait atteint 31,25 t pour les deux semaines se terminant le 24 mai. Une baisse de 7 % depuis lors a vu la difficulté du réseau chuter à 29,15 t actuellement, formant le début d’un modèle d’arrondi.

Difficulté Bitcoin
Source : blockchain.com

Ce qui précède se traduit par la baisse du coût de production de Bitcoin. Selon Bloomberg, des recherches menées par JPMorgan ont révélé qu’un BTC coûte désormais 13 000 dollars à produire, contre 24 000 dollars au début du mois dernier.

Avec le prix actuel du BTC à 20 100 $, cela devrait contribuer à atténuer la pression sur les mineurs.


Source link

Articles similaires