Politique

Les Pays-Bas peuvent porter plainte contre la Russie pour un vol de la compagnie aérienne malaisienne abattu, selon les règles du tribunal – POLITICO

Les Pays-Bas peuvent porter une affaire devant la Cour européenne des droits de l’homme concernant le vol de Malaysia Airlines qui a été abattu au-dessus des territoires séparatistes soutenus par la Russie dans l’est de l’Ukraine en juillet 2014, tuant 298 personnes, a déclaré le tribunal. Mercredi.

Les Néerlandais ont fait valoir que, compte tenu de son soutien aux républiques autoproclamées de Lougansk et de Donetsk, la Russie était responsable de l’accident, dans lequel 196 ressortissants néerlandais ont été tués.

Le tribunal a conclu que “les zones de l’est de l’Ukraine aux mains des séparatistes étaient, du 11 mai 2014 au 26 janvier 2022 au moins, sous la juridiction de la Fédération de Russie”, compte tenu de l’assistance politique, économique et militaire de la Russie – y compris le déploiement de troupes — aux territoires séparatistes.

En conséquence, la CEDH a déclaré que la plainte néerlandaise était recevable. Il en va de même pour une affaire connexe intentée par l’Ukraine contre la Russie concernant des violations présumées des droits de l’homme commises par les forces séparatistes et russes en Lougansk et Donetsky compris les attaques contre des civils et le travail forcé.

Le tribunal rendra une décision définitive à une date ultérieure non précisée.

Exclue du Conseil de l’Europe, la Russie n’est plus partie à la Convention européenne des droits de l’homme depuis septembre dernier. Cependant, il peut toujours être tenu responsable des actions commises avant cette date.

Si elle est reconnue coupable, la Russie pourrait être tenue responsable des dommages causés aux proches des victimes.

Wilhelmine Preussen a contribué au reportage.




Source link

Articles similaires