L’organisme de bienfaisance de sensibilisation aux abus met fin à son partenariat avec l’animateur de radio Q107 John Derringer

TORONTO – Un organisme de bienfaisance qui travaille à sensibiliser le public aux abus ne travaille plus avec l’animateur de radio torontois John Derringer à la suite de plaintes de plusieurs anciens collègues alléguant qu’il favorisait un environnement de travail toxique.

Le Canadian Centre for Abuse Awareness, également connu sous le nom de « Abuse Hurts », a été créé en 1993 et ​​travaille avec Derringer depuis 18 ans.

Pendant ce temps, il a aidé l’organisme de bienfaisance à collecter plusieurs millions de dollars grâce à son émission Q107 “Derringer in the Morning”, a déclaré Ellen Campbell, fondatrice et PDG d’Abuse Hurts.

“Nous avons coupé les liens avec Derringer et nous absorbons toujours tout”, a déclaré Campbell dans un communiqué envoyé par courrier électronique.

“Je n’ai jamais, jamais été témoin d’un comportement abusif et nous sommes juste choqués.”

L’ancienne co-animatrice de Q107, Jennifer Valentyne, a publié dimanche une vidéo de 12 minutes sur les réseaux sociaux alléguant des abus verbaux répétés et de la discrimination sexuelle par un collègue qu’elle ne nomme pas.

Valentyne dit dans la vidéo : « Que feriez-vous si un collègue vous criait dessus, vous rabaissait, vous insultait, vous excluait, vous faisait pleurer, puis riait quand il vous disait de pleurer tout ce que vous voulez ? Qu’il ne se sentait pas du tout désolé pour vous et qu’il vous a fait savoir avec une conviction totale que si vous alliez aux RH, ils le choisiraient ? “

Dans les jours qui ont suivi son poste, plusieurs anciens employés de la société mère de Q107, Corus Entertainment, dont les anciens animateurs de radio Erin Davis et Jacqui Delaney, ont fait des allégations similaires contre Derringer, dont certaines remontent à plus de deux décennies.

La Presse canadienne a tenté à plusieurs reprises de contacter Derringer pour obtenir des commentaires, mais il n’a pas répondu.

Personnalité populaire de la radio canadienne, Derringer anime son émission matinale en semaine Q107 depuis 2000, marquant sa 5 000e émission en novembre dernier. Auparavant, il faisait partie des rangs du Fan 590 à la fin des années 90, aux côtés de CHOM FM de Montréal.

Corus a depuis mis l’émission de Derringer en pause alors que la société de diffusion fait l’objet d’une enquête éthique.

“Toute préoccupation concernant l’expérience des employés est de la plus haute importance pour nous et nous nous engageons à écouter, apprendre et prendre toutes les mesures appropriées”, a déclaré la société dans un communiqué plus tôt cette semaine.

Dans un communiqué publié jeudi, Corus a déclaré: “Nous apprécions absolument notre partenariat avec Abuse Hurts et espérons pouvoir aller de l’avant ensemble à l’avenir.”

Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 26 mai 2022.

REJOINDRE LA CONVERSATION

Les conversations sont des opinions de nos lecteurs et sont soumises à la Code de conduite. Le Star ne partage pas ces opinions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

18 + quatre =