L’UE met en garde “toutes les mesures à sa disposition” si le Royaume-Uni outrepasse le protocole d’Irlande du Nord

La Commission européenne a averti qu’elle utilisera “toutes les mesures à sa disposition” si le Royaume-Uni fait avancer un projet de loi visant à annuler le protocole d’Irlande du Nord.

Cela vient après que Liz Truss, la ministre des Affaires étrangères, ait proposé une nouvelle législation à publier dans les « semaines à venir », remplaçant certaines parties de l’accord post-Brexit.

Le projet de loi n’a pas encore été publié, mais devrait être publié d’ici quelques semaines – à ce moment-là, l’UE est susceptible de présenter sa réponse.

Dans une déclaration après la déclaration de Mme Truss, le vice-président de la Commission européenne, Maros Sefcovic, a déclaré qu’il avait de “importantes inquiétudes” concernant le plan, avertissant que “les actions unilatérales ne sont pas acceptables”.

Il a ajouté: “Si le Royaume-Uni décide d’aller de l’avant avec un projet de loi supprimant les éléments constitutifs du protocole, comme annoncé aujourd’hui par le gouvernement britannique, l’UE devra réagir avec toutes les mesures à sa disposition.

« Notre objectif primordial est de trouver des solutions communes dans le cadre du Protocole. C’est le moyen d’assurer la sécurité juridique et la prévisibilité pour les personnes et les entreprises en Irlande du Nord.

Plus suit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois × 4 =