Membres de l’équipe F1 retirés du vol de Montréal à destination de Londres avec peu d’explications


Les membres de la communauté de la Formule 1 étaient frustrés et en colère après que des dizaines de passagers aient été retirés d’un vol d’Air Canada au départ de Montréal lundi soir, un jour après le Grand Prix du Canada. L’avion se dirigeait vers Londres avec plusieurs membres de l’équipe et des journalistes à bord.

Pas moins de 23 personnes ont été retirées du vol, a déclaré sur Twitter Jess McFadyen, directeur de la stratégie numérique pour le réseau Motorsport qui faisait partie des personnes à bord du vol. Elle a affirmé que des personnes avaient été emmenées de l’avion “totalement au hasard”.

Un porte-parole de l’aéroport international Trudeau de Montréal a confirmé au Toronto Star que la patrouille de l’aéroport a répondu à “une situation” à bord de l’avion et que plusieurs passagers ont été évacués “à la demande du commandant de bord et de l’équipage”.

Lire aussi : Red Bull Racing suspend son pilote de réserve après une insulte raciale en direct

“Nous regrettons que certains clients qui n’étaient pas impliqués aient malheureusement été pris dans cette situation, sur laquelle nous continuons d’enquêter en interne”, a déclaré Air Canada au point de vente. “Nous restons en contact avec eux pour fournir une assistance supplémentaire si nécessaire.”

McFadyen a déclaré dans ses tweets que l’une des personnes retirées du vol travaillait avec Williams et était enceinte. Ingénieur Red Bull Racing Jay Egen, quant à lui, a blâmé le chef de cabine et l’a qualifié de “traitement choquant” des passagers. Motorsport Week, un média basé au Royaume-Uni, a également tweeté à propos de l’événement, affirmant que l’un de ses employés faisait partie de ceux qui ont été expulsés du vol.

Les passagers assis près de ceux qui ont été éjectés ont été informés que la raison des retraits était liée à la politique de masque d’Air Canada, a déclaré McFadyen au Star. Bien que le Royaume-Uni ait supprimé les mandats de masque dans les avions, le Canada exige toujours que les passagers portent des masques.

Selon Motorsport Week, aucun soutien n’a été offert à ceux qui ont été retirés du vol et la Formule 1 a dû intervenir et organiser des hôtels et des vols de remplacement pour les parties concernées.

De nombreuses équipes de F1 sont basées au Royaume-Uni et le prochain Grand Prix du calendrier aura lieu en Angleterre sur le circuit de Silverstone le week-end du 1er au 3 juillet.




Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

13 − 9 =