News

Ouragan Fiona : Historique des ouragans au Canada

La saison des ouragans est souvent associée aux régions tropicales, mais le Canada atlantique n’est pas étranger à ces phénomènes météorologiques extrêmes qui, dans le passé, ont laissé des milliers de personnes sans électricité, causé des millions de dommages et même coûté la vie.

L’ouragan Fiona est la prochaine tempête qui a le potentiel d’être un événement marquant au Canada, selon le météorologue d’Environnement Canada, Jim Prime.

«Une chose que nous disons habituellement au Centre canadien des ouragans, c’est qu’il suffit d’une seule tempête pour vraiment avoir une mauvaise saison et nous y sommes: le premier ouragan majeur de la saison et il va arriver au Canada atlantique», a déclaré Prime à CTVNews. ca dans une interview jeudi.

Prime a déclaré que chaque tempête enregistrée au cours de l’histoire est différente et peut avoir un impact sur des régions qui n’ont pas été touchées auparavant, c’est pourquoi il est important que les résidents restent alertes et préparés.

Voici un aperçu de certains ouragans majeurs qui ont touché terre au Canada et de leur impact.

OURAGAN DE TERRE-NEUVE – 1775

Connu comme l’ouragan le plus meurtrier du Canada à ce jour, l’ouragan de 1775 a fait plus de 4 000 morts alors qu’il balayait la colonie britannique de Terre-Neuve le 9 septembre, il y a 247 ans.

L’ouragan de catégorie 4 a coûté la vie à la plupart des marins en mer, coulant plusieurs bateaux de pêche et deux navires de la marine britannique, selon la National Oceanic Atmospheric Administration (NOAA). Il y avait aussi des rapports de la montée des niveaux d’eau atteignant des terres entre 6,5 et 10 mètres de haut.

L’OURAGAN DE GALVESTON – 1900

Certaines parties de l’est du Canada ont dû faire face à la destruction de l’ouragan Galveston qui a commencé sa trajectoire depuis Cuba en tant que tempête tropicale et est devenu un ouragan de catégorie 4 au moment où il a touché terre à Galveston, au Texas. Le 11 septembre 1900, il est devenu un cyclone extratropical alors qu’il traversait les Grands Lacs et le sud-est du Canada où environ 52 à 232 vies ont été perdues, selon Environnement Canada.

Dans l’épicentre, on rapporte que les marées ont atteint jusqu’à 4,5 mètres et plus de 8 000 personnes ont été tuées aux États-Unis, marquant la catastrophe météorologique la plus meurtrière de l’histoire des États-Unis.

L’OURAGAN HAZEL – 1954

L’un des ouragans les plus anciens dont on se souvient encore aujourd’hui est l’ouragan Hazel, qui a frappé le sud de l’Ontario le 5 octobre 1954. L’impact de Hazel a été fortement ressenti alors que des vents allant jusqu’à 110 km/h et 85 mm de pluie ont emporté des maisons, des rues, et ponts.

L’ouragan de catégorie 4 a fait son chemin depuis les Caraïbes jusqu’au milieu des États de l’Atlantique avant de devenir un ouragan de catégorie 1 lorsqu’il a atteint la région de Toronto. Néanmoins, son puissant impact à l’époque a fait 81 morts, des milliers de sans-abri et aurait causé des dégâts estimés à 100 millions de dollars.

OURAGAN JUAN – 2003

Un ouragan majeur est revenu dans les Maritimes sous la forme de l’ouragan Juan le 29 septembre 2003. La tempête de catégorie 2 a touché terre en Nouvelle-Écosse avant de se déplacer sur l’Île-du-Prince-Édouard en tant qu’ouragan marginal, selon Environnement Canada. La vitesse moyenne des vents a atteint 158 ​​km/h et de 25 à 40 mm de pluie ont été signalés dans la région d’Halifax.

Huit personnes ont été tuées au Canada et environ 50 à 100 millions d’arbres sont tombés en Nouvelle-Écosse en moins de deux heures. Des centaines de personnes dans les deux provinces ont perdu l’électricité et les résidents de la Nouvelle-Écosse ont été laissés dans le noir pendant près de deux semaines.

OURAGAN IGOR – 2010

Le 20 septembre 2010, l’ouragan Igor a frôlé les Bermudes avant d’être suivi pour aller au large de la péninsule canadienne d’Avalon, où il a continué de manière inattendue à se déplacer plus au nord pour atteindre l’est de Terre-Neuve.

La tempête a enregistré des vents atteignant jusqu’à 140 km/h et à un moment donné 172 km/h à Cape Pine, dans le sud-est de T.-N.-L. Il y a également eu un décès signalé, une personne emportée par les inondations.

OURAGAN DORIAN – 2019

L’une des catastrophes météorologiques les plus récentes au Canada a été l’ouragan de catégorie 2 Dorian, qui a touché terre au Canada atlantique le 7 septembre 2019.

La tempête a fait des ravages en tant qu’ouragan de catégorie 5 aux Bahamas avant de devenir un cyclone post-tropical lorsqu’elle a atteint les provinces maritimes et même certaines parties du Québec, selon la NOAA. La vitesse des vents a été estimée à 155 km/h et le Bureau d’assurance du Canada a signalé plus de 105 millions de dollars en dommages assurés, dont la plupart ont été signalés par la province la plus durement touchée, la Nouvelle-Écosse.

Prime a déclaré que l’ouragan Fiona a une trajectoire similaire à celle de Dorian, qui “a eu des vents très forts, de fortes pluies et a touché le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve, ce qui va également se passer avec ce système”.

Articles similaires