News

Payé pour combattre, même dans la Grèce antique

L’ADN d’un champ de bataille vieux de 2 500 ans en Sicile révèle que les soldats mercenaires étaient courants, sinon l’idéal homérique.

Articles similaires