News

Pourquoi régurgiter les allégations soviétiques sur les criminels de guerre nazis ?

Irving Abella est mort mais se bat contre le racisme, l’antisémitisme, en direct, le 9 juillet

Pourquoi quelqu’un régurgiterait-il les allégations de l’ère soviétique concernant « des milliers de criminels de guerre nazis au Canada », alors que la Commission d’enquête sur les criminels de guerre au Canada, dirigée par le juge Jules Deschênes, a catégoriquement rejeté ces allégations comme étant « grossièrement exagérées » ?

Et l’on sait désormais, grâce à la déclassification des archives soviétiques, que le KGB a délibérément orchestré une campagne pour provoquer des tensions entre les diasporas juive et ukrainienne. Les architectes du KGB de « Operation Payback » se sont même vantés d’avoir planté des histoires dans le Toronto Star.

En plus ça changehein ?

Lubomyr Luciukprofesseur, Collège militaire royal du Canada

Articles similaires