News

Premier ministre: le PTI a reporté la session pour dissoudre le parlement du KP

PESHAWAR : Pakistan Tehreek-e-Insaf (PTI) a pris une décision sur le principe de dissolution différée de la législature de Khyber Pakhtunkhwa jusqu’à ce que le sort de l’Assemblée du Pendjab soit décidé, a déclaré jeudi le ministre en chef.

La semaine dernière, Imran Khan, ancien Premier ministre et président du parti d’opposition, a annoncé qu’il dissoudrait vendredi deux assemblées provinciales du Pendjab et de Khyber Pakhtunkhwa, plus tôt que prévu, pour tenter de faire pression sur le gouvernement fédéral pour organiser des élections anticipées.

Par la suite, lundi, les jours suivants de politicaillerie, l’alliance au pouvoir du Mouvement démocratique pakistanais (PDM) a tendu son propre piège pour limiter les options disponibles Chaudhry Pervez Elahi, ministre en chef du Pendjab.

Dans un mouvement à double tranchant, Balig ur-Rehman, le gouverneur, a envoyé le ministre en chef recevoir un vote de confiance de l’assemblée provinciale mercredi, lorsque les législateurs de la Ligue musulmane du Pakistan-Nawaz (PML-N) et du Parti du peuple pakistanais ( PPP) a déposé une motion de censure distincte contre lui afin qu’il ne dissolve pas la maison.

Le ministre en chef ne peut pas dissoudre l’assemblée, si un trafic de défiance a été déplacé contre lui, et la demande du gouverneur pour le vote de confiance du ministre principal de la maison afin qu’il s’assure de ce qu’il peut fournir 186 voix.

Mahmoud Khan s’adressant aux membres de la presse à Peshawar, a déclaré : « Imran Khan résoudra d’abord l’avenir de l’Assemblée du Pendjab » avant de décider du sort du parlement de la province du nord-ouest.

“Maintenant, la consultation sur la cause de l’Assemblée du Pendjab est en cours. décision concernant l’assemblée de Khyber Pakhtunkhwa sera décidée après ces discussions.

Lire la suite dans suivre


Source link

Articles similaires