News

Qui est éligible pour une 4ème dose de vaccin COVID-19 ? Une répartition province par province

Alors qu’une septième vague de COVID-19 commence à balayer le Canada, la sous-variante Omicron BA.5 entraînant la transmission, certaines provinces élargissent l’admissibilité à une quatrième dose du vaccin.

Le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) a publié ses directives pour une campagne de rappel à l’automne à la fin du mois dernier. Le comité a recommandé que les personnes présentant un risque accru de maladie grave due au COVID-19 se voient offrir un vaccin à l’automne, ajoutant que toute personne âgée de 12 à 64 ans pourrait également être éligible à ce moment-là.

Bien que toutes les provinces offrent une quatrième dose aux groupes éligibles, au 19 juin, un peu plus de la moitié des Canadiens n’avaient pas encore reçu leur troisième dose, selon l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC).

“Je doublerais vraiment ces efforts, en termes d’administration d’une quatrième dose aux plus vulnérables et d’une troisième dose à un grand nombre de personnes qui sont toujours éligibles mais qui ne les ont pas encore reçues”, a déclaré le Dr Isaac Bogoch, spécialiste des maladies infectieuses.

Alors que la plupart des provinces offrent déjà un quatrième vaccin (ou, pour la population générale, un deuxième rappel) à leurs résidents les plus vulnérables, certaines, comme le Québec et l’Île-du-Prince-Édouard, ont considérablement élargi l’admissibilité.

REGARDER | Un spécialiste des maladies infectieuses dit que les 3e et 4e injections sont importantes en ce moment :

Qui est éligible pour une 4ème dose de vaccin COVID-19 ? Une répartition province par province

Les 3e et 4e coups de COVID-19 sont tous deux importants en ce moment, selon un expert

Le spécialiste des maladies infectieuses, le Dr Isaac Bogoch, explique qui bénéficie le plus d’une quatrième dose de COVID-19, mais souligne également la nécessité pour de nombreuses personnes de simplement recevoir une troisième injection.

“Ceux qui bénéficieraient le plus d’une quatrième dose sont les personnes les plus âgées du spectre et les personnes souffrant de conditions médicales sous-jacentes qui les exposent à un risque accru d’infection grave”, a déclaré Bogoch, s’exprimant spécifiquement sur les directives d’éligibilité en juillet 2022.

“C’est ce que les données suggèrent”, a-t-il déclaré. “Donc, même si c’est ouvert, rappelez-vous simplement que c’est qui bénéficierait le plus d’une quatrième dose.”

CBC News a rassemblé les directives d’admissibilité de chaque province et territoire.

La côte nord et ouest

Qui est éligible pour une 4ème dose de vaccin COVID-19 ? Une répartition province par province
Agnes Mills, âgée de 85 ans, a été la première personne au Yukon à recevoir le vaccin contre la COVID-19. La semaine dernière, le gouvernement du Yukon a élargi l’admissibilité à un quatrième vaccin aux Yukonnais âgés de 18 ans et plus. (Mark Kelly Photography/Gouvernement du Yukon)

La semaine dernière, le Yukon gouvernement éligibilité élargie pour un quatrième coup.

Toutes les personnes de 18 ans et plus peuvent désormais réserver un quatrième tir si six mois se sont écoulés depuis leur troisième tir. Les rendez-vous commencent le 13 juillet. Pour ceux qui ont récemment eu le COVID-19, un quatrième vaccin (ou deuxième rappel) n’est pas recommandé avant que trois mois ne se soient écoulés.

Dans le Territoires du nord-ouest, toutes les personnes âgées de 50 ans et plus et toutes les personnes immunodéprimées âgées de 12 ans et plus sont éligibles pour recevoir une quatrième dose. Conformément aux lignes directrices du CCNI, le territoire recommande aux personnes d’attendre au moins six mois après leur troisième dose avant de réserver une autre injection.

Les résidents de Nunavut les personnes âgées de 18 ans et plus sont éligibles pour une quatrième dose s’il s’est écoulé quatre mois et demi depuis leur dernière dose. Certaines juridictions accordent la priorité à des groupes d’âge spécifiques.

Dans Colombie britannique toute personne âgée de 12 ans et plus est encouragée à se faire vacciner cet automne si six mois se sont écoulés depuis sa dernière dose.

Les groupes actuellement éligibles pour une quatrième dose sont les personnes âgées de 70 ans et plus ; les personnes en soins de longue durée ou en attente d’un placement en soins de longue durée ; Autochtones de 55 ans et plus; et toutes les personnes immunodéprimées.

Les Prairies

Qui est éligible pour une 4ème dose de vaccin COVID-19 ? Une répartition province par province
Une scène de la clinique de vaccination COVID-19 à Thompson, Man. le 1er février 2021. Entre autres groupes, tous les Manitobains âgés de 50 ans et plus sont admissibles à une quatrième dose du vaccin. (Tyson Koschik/CBC)

Dans Alberta, les personnes de 70 ans et plus sont éligibles pour une quatrième dose ; les membres des Premières nations, métis et inuits âgés de 65 ans et plus; et toutes les personnes âgées vivant dans des établissements de soins collectifs, quel que soit leur âge.

Selon le les dernières données disponibles de l’Agence de la santé publique du Canada, 38 % de la population de l’Alberta a reçu une troisième dose.

Dans Saskatchewantoutes les personnes de 50 ans et plus sont éligibles pour une quatrième dose si cela fait au moins quatre mois depuis qu’elles ont reçu leur dernière injection.

Groupes éligibles pour une quatrième dose du vaccin en Manitoba sont des personnes âgées de 50 ans et plus ; les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis âgés de 30 ans et plus ; les résidents des foyers de soins personnels et les personnes âgées vivant dans des établissements collectifs ; et les personnes immunodéprimées de modérément à sévèrement âgées de 18 à 49 ans.

Centre du Canada

Qui est éligible pour une 4ème dose de vaccin COVID-19 ? Une répartition province par province
La clinique mobile Vaccibus de Gatineau, au Québec, fait escale à l’Université du Québec en Outaouais au cours de la première semaine de septembre 2021. Le Québec a élargi l’admissibilité à une quatrième dose du vaccin à tous les résidents âgés de 18 ans et plus. (Hugo Bélanger/Radio-Canada)

Dans Ontario, les personnes âgées de 60 ans et plus peuvent recevoir leur quatrième dose, tout comme les Inuits, les Métis et les membres des Premières Nations âgés de 18 ans et plus. Le médecin-hygiéniste en chef de la province fournira une mise à jour concernant l’accès mercredi matin. Le Québec et l’Ontario sont officiellement entrés dans la septième vague de la pandémie la semaine dernière, la sous-variante Omicron BA.5 dominant dans les deux provinces.

Entre-temps, Québec a élargi l’admissibilité à tous les résidents âgés de 18 ans et plus, bien qu’un porte-parole provincial ait confirmé à CBC News que la province donne la priorité aux personnes de 60 ans et plus, à toutes les personnes ayant des problèmes de santé sous-jacents et à toute personne présentant un risque plus élevé de complications du COVID-19.

Canada atlantique

Qui est éligible pour une 4ème dose de vaccin COVID-19 ? Une répartition province par province
La clinique sans rendez-vous du Halifax Convention Centre est illustrée sur cette photo. Les lignes directrices actuelles de la Nouvelle-Écosse autorisent une quatrième dose pour les personnes âgées de 50 ans et plus si 168 jours se sont écoulés depuis leur dernière dose. (Robert Short/CBC)

L’administrateur en chef de la santé publique de Île-du-Prince-Édouard a annoncé la semaine dernière que la province a élargi l’admissibilité à un quatrième vaccin à chaque résident âgé de 12 ans et plus, alors que le nombre de cas positifs de COVID-19 augmente parmi les Insulaires.

Dans Terre-Neuve-et-Labrador, les personnes éligibles pour une quatrième dose du vaccin sont les personnes âgées de 70 ans et plus ; toutes les personnes vivant dans un milieu collectif pour personnes âgées; et les Autochtones ou les personnes vivant dans une communauté autochtone éloignée ou isolée âgés de 18 ans et plus.

Depuis mardi, tous les habitants de Nouveau-Brunswick les personnes âgées de 18 ans et plus sont éligibles pour une quatrième dose du vaccin s’il s’est écoulé cinq mois depuis leur dernière injection. La médecin hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell, a annoncé la décision alors que les hospitalisations augmentent dans toute la province.

de la Nouvelle-Écosse les directives actuelles autorisent une quatrième dose pour les personnes âgées de 50 ans et plus si 168 jours se sont écoulés depuis leur dernière dose.

Pour tous les résidents des établissements de soins de longue durée et des résidences pour personnes âgées; les membres des communautés des Premières nations âgés de 55 ans et plus; et les personnes immunodéprimées âgées de 50 ans et plus, l’intervalle recommandé entre les doses est de 120 jours.

  • Livre ici pour un vaccin à ARNm (Moderna, Pfizer). Livre ici pour un vaccin sans ARNm (Janssen, Novavax). Les vaccins à ARNm sont recommandés pour la plupart des Canadiens.

Articles similaires