Guide Auto

Regardez avec admiration la Peugeot 9X8 faire ses débuts en course d’endurance à Monza


La Peugeot 9X8 a fait ses débuts en endurance aux 6 Heures de Monza et bien que les deux voitures n’aient terminé respectivement que 33e et 38e, elles ont fait tourner plus de têtes que presque toutes les autres voitures de la journée.

Le constructeur automobile français a dévoilé le 9X8 de compétition fin mai et à la grande surprise de beaucoup, il semble pratiquement identique au concept dévoilé à la mi-2021. Il a été construit pour se conformer à la réglementation Le Mans Hypercar de la FIA et le regarder sur le célèbre circuit italien est vraiment un spectacle à voir.

Lire la suite : Le Peugeot 9X8 est un coureur d’endurance venu d’une autre planète

Le 9X8 est propulsé par un V6 biturbo de 2,6 litres développant 697 ch, le tout étant envoyé aux roues arrière. 268 ch supplémentaires sont alimentés par les roues avant grâce à un moteur électrique. Alors que les voitures en compétition dans la catégorie Le Mans Hypercar ne sont pas aussi rapides que les prototypes LMP1 qu’elles ont remplacés, elles sont toujours très rapides et peuvent être vues prendre certains des virages à grande vitesse de Monza à des vitesses hallucinantes. Ce qui rend le 9X8 d’autant plus remarquable à regarder, c’est le fait qu’il n’a pas de grand aileron arrière pour générer de l’appui.

Peugeot engageait des 9X8 aux 6 Heures du Mans, pilotées par les équipes de Loïc Duval, Gustavo Menezes, James Rossiter et Paul Di Resta, Jean-Eric Vergne et Mikkel Jensen.

Alors que la 9X8 était en retard sur ses rivaux, ce fut un début tout à fait réussi pour l’équipe et est venu après un programme d’essais exténuant de plus de 25 jours qui a vu la voiture parcourir plus de 6 214 miles (10 000 km). Peugeot ne participera pas à une saison de course complète avant 2023, la même année où il amènera la 9X8 aux 24 Heures du Mans.




Source link

Articles similaires