DivertissementSports

Salman Rushdie “hors ventilateur, capable de parler” après avoir poignardé vendredi – Date limite

L’auteur poignardé Salman Rushdie a été retiré d’un ventilateur, est alerte et capable de parler, a révélé son agent.

Rushdie, 75 ans, a été transporté d’urgence à l’hôpital vendredi après avoir été attaqué sur scène lors d’une conférence près de Buffalo, New York. L’auteur aurait été poignardé jusqu’à 15 fois par son agresseur, qui est monté sur scène devant une foule de centaines de personnes pour attaquer Rushdie.

L’agent de Rushdie avait précédemment informé les médias que son client était dans un état critique, qu’il risquait de perdre un œil et qu’il avait également subi des dommages au bras et au foie.

L’auteur vit depuis des décennies avec des menaces de mort, suite à la publication en 1988 de son roman Les versets sataniques, que certains jugeaient anti-islamique et blasphématoire.

Il a été forcé de se cacher pendant de nombreuses années après que l’ayatollah iranien Khomeiny ait déclaré une fatwa contre l’auteur, avec une prime de plusieurs millions de dollars sur sa tête.

Pendant ce temps, l’homme qui a poignardé Rushdie a été accusé de tentative de meurtre au deuxième degré et de voies de fait au deuxième degré. Il a été interpellé hier soir à la prison du comté de Chautauqua à New York.

La presse a été exclue de l’audience, où le suspect, Hadi Matara été placé en détention provisoire sans caution après avoir plaidé non coupable.

Articles similaires