Tech

San Francisco envisage d’autoriser l’utilisation de robots mortels par la police

Egalement sur la liste : 17 robots, dont cinq hors d’usage, selon la Sûreté Publique. Les robots ont été acquis entre 2010 et 2017, a indiqué la police, et comprennent des modèles robustes qui peuvent monter des escaliers, des robots avec des bandes de roulement de char qui peuvent désamorcer des bombes et un petit robot qui peut fournir un flux vidéo et audio instantané.

Le département de police a déclaré qu’aucun de ses robots n’était “équipé d’options de force mortelle et le département n’a pas l’intention d’équiper des robots avec n’importe quel type…

Articles similaires