Divertissement

Six points à retenir de la courte liste du Prix Polaris 2022

La chanteuse torontoise de soul et de R&B Charlotte Day Wilson, le groupe indépendant de Vancouver Destroyer et le duo de rap Snotty Nose Rez Kids, du Kitamaat Village de la nation Haisla en Colombie-Britannique, font partie des 10 artistes nominés pour la courte liste du Prix de musique Polaris 2022.

Le prix Polaris de 50 000 $ reconnaît le meilleur album canadien de l’année, jugé uniquement sur le mérite artistique, sans considération pour le genre ou les ventes de disques. Le gagnant sera couronné lors du Gala Polaris le 19 septembre au Carlu à Toronto. Il s’agira de la première cérémonie en personne depuis 2019.

L’année dernière, le rappeur torontois Cadence Weapon, né à Edmonton, a remporté le prestigieux prix pour son album “Parallel World”. L’artiste hip-hop révolutionnaire Backxwash a remporté le prix en 2020 pour son opus de rap-métal “Lie Here Buried with My Rings and My Dresses”.

Voici les 10 finalistes en lice pour le Prix Polaris 2022.

  • Destructeur : « LABYRINTHITE »
  • Pierre Kwenders : « José Louis et le paradoxe de l’amour »
  • Lisa Leblanc : “Chiac Disco”
  • Hubert Lenoir : « PICTURA DE IPSE : Musique directe »
  • Kelly McMichael : “Vagues”

  • Ombiigizi : “Cousus ensemble”
  • Ouri : “Cadre d’un Faune”
  • Snotty Nose Rez Kids : “La vie après”
  • Charlotte Day Wilson : « ALPHA »

« La courte liste 2022 de cette année reflète l’ambition, la créativité et le potentiel illimité de la musique canadienne d’un océan à l’autre », a déclaré Melissa Vincent, présidente du jury de Polaris. dans un communiqué de presse.

Points à retenir et observations parasites :

Un mélange musical diversifié et représentatif

La présélection 2022 comprend trois albums en français : l’artiste acadienne « trash-folk » Lisa Leblanc, l’artiste orchestral/électronique montréalais Ouri et l’artiste expérimental précédemment présélectionné Hubert Lenoir. (Le chanteur/rappeur congolais-canadien chante et rappe dans plusieurs langues, dont l’anglais, le français, le lingala et le tshiluba).

La liste restreinte est également représentative d’artistes autochtones : OMBIIGIZI est un duo musical composé d’artistes anishanabee Adam Sturgeon de Status/Non-Status et Daniel Monkman de Zoon, et Snotty Nose Rez Kids est un duo hip hop originaire de Kitamaat Village, dans le nord-ouest de la Colombie-Britannique. Nation Haïsla.

Les grands artistes commerciaux snobés

Le Polaris a une longue réputation de reconnaissance des artistes indépendants et underground. Ainsi, il n’est pas surprenant qu’un certain nombre d’artistes grand public à succès commercial qui figuraient sur la liste longue – notamment Arcade Fire, The Weeknd, Orville Peck et PUP – n’aient pas été retenus.

Pas de répétitions

Quatre précédents lauréats du prix Polaris figuraient sur la longue liste de 2022 – Backxwash (2020), Haviah Mighty (2019), Tanya Tagaq (2014), Arcade Fire (2011) – mais ne se répéteront pas en 2022.

La cinquième fois est un charme pour Shad ?

Le rappeur de 39 ans et ancien diffuseur «Q» a déjà fait quatre fois la liste des finalistes de Polaris. Cela fait probablement de son album de 2021, “TAO”, l’un des premiers pour le prix de cette année.

Un chef-d’œuvre centré sur Toronto

L’excellent premier album de Charlotte Day Wilson « Alpha » présente des contributions d’un certain nombre d’artistes torontois, dont BadBadNotGood, Daniel Caesar, Mustafa et la chanteuse Merna Bishouty. La nature collaborative de ce disque, que Wilson a écrit, produit et publié par elle-même, en fait sûrement un favori.

Il est temps d’offrir ses fleurs à Dan Bejar ?

Dan Bejar, le leader et cerveau derrière le groupe vétéran Destroyer et parfois membre de The New Pornographers, a laissé une marque majeure sur la scène indépendante canadienne au cours du dernier quart de siècle. Le 13e album studio de Destroyer, « Labyrinthitis », est l’un des disques les plus fascinants et stimulants de la carrière du groupe, et leur quatrième album à figurer sur la courte liste de Polaris.

REJOINDRE LA CONVERSATION

Les conversations sont les opinions de nos lecteurs et sont soumises à la Code de conduite. Le Star ne partage pas ces opinions.

Articles similaires