News

Skibicki : le Manitoba interrompt les opérations à la décharge


AVERTISSEMENT : Les détails de cet article peuvent déranger certains téléspectateurs. La discrétion est conseillée.

Une décharge au nord de Winnipeg où se trouveraient les restes de deux victimes d’un tueur en série présumé suspendra ses opérations.

La première ministre Heather Stefanson et le maire de Winnipeg, Scott Gillingham, ont annoncé jeudi que la décharge de Prairie Green suspendrait ses activités à la demande de la province, en réponse au décès de quatre femmes autochtones.

La police de Winnipeg a précédemment déclaré que les enquêteurs pensaient que les restes de Morgan Beatrice Harris, 39 ans, et de Marcedes Myran, 26 ans, se trouvaient dans cette décharge, mais a déclaré qu’il ne serait pas possible de les rechercher.

La première ministre Heather Stefanson a déclaré que la décharge n’accepterait rien d’autre, pendant que les responsables s’efforcent de déterminer les prochaines étapes de l’enquête.

Jeremy Anthony Michael Skibicki est accusé d’avoir tué quatre femmes autochtones, dont Harris et Myran, entre mars et mai de cette année.

Il fait face à quatre chefs d’accusation de meurtre au premier degré. Les accusations n’ont pas été prouvées en cour.


C’est une nouvelle de dernière heure. Plus de détails à venir.


———–


Une ligne d’assistance est disponible pour les personnes touchées par la disparition ou le meurtre de femmes, de filles et de personnes LGBTQ2S+ autochtones : 1 844 413-6649.


D’autres services de santé mentale et de soutien émotionnel communautaire et des services culturels sont également disponibles par l’intermédiaire du gouvernement fédéral.

Articles similaires