Guide Auto

Tesla semble revenir au radar pour ses véhicules

Tesla prévoit d’ajouter un nouveau produit radar à ses véhicules à la mi-janvier, selon des documents publiés auprès de la Federal Communications Commission.

La divulgation, qui a d’abord été rapporté par Électrekvient comme la société fait l’objet d’un examen minutieux sur la sécurité et capacités de son système avancé standard d’aide à la conduite connu sous le nom de pilote automatique et le 15 000 $ produit mis à niveau en option portant la marque “Full Self-Driving”. Le logiciel bêta Tesla FSD offre certaines fonctionnalités de conduite automatisée, mais n’est pas un système de conduite autonome.

Le fabricant de véhicules électriques de luxe a longtemps affirmé qu’il pourrait atteindre une autonomie complète grâce à un approche “vision seule” qui évite d’autres capteurs comme le lidar et le radar au profit de caméras et d’un réseau neuronal profond qui traite rapidement l’environnement d’un véhicule et répond en temps réel. Le PDG de Tesla, Elon Musk, avait précédemment promis de “résoudre” la conduite entièrement autonome d’ici la fin de cette année (il a également promis que Tesla y arriverait chaque année pour environ neuf ans à présent). Il a récemment admis que le problème prendra plus de temps à résoudre.

Et peut-être, comme le disent tous les autres technologues de véhicules autonomes, ce n’est pas encore réalisable uniquement avec des caméras.

L’entreprise a commencé suppression des radars de ses véhicules en mai dernier. En octobre, Tesla retiré ses 12 capteurs à ultrasons des véhicules Model 3 et Model Y construits pour l’Amérique du Nord, l’Europe, le Moyen-Orient et Taïwan. Les capteurs à ultrasons mesurent la distance via des ondes ultrasonores et sont utilisés comme capteurs de proximité pour prendre en charge les systèmes de sécurité anti-collision, en particulier dans les cas d’utilisation de stationnement.

Maintenant, il semble que le radar soit de retour. On ne sait pas encore quels modèles recevront le nouveau radar. Le type de radar que Tesla a l’intention de commercialiser l’année prochaine est d’une fréquence allouée par la FCC pour les cas d’utilisation ADAS, selon Ram Machness, directeur commercial d’Arbe Robotics, qui produit un radar d’imagerie 4D à ultra haute résolution.

Tesla avait initialement déposé une demande auprès de la FCC pour utiliser le nouveau radar – qui est décrit dans les documents comme “76-77 GHz Automotive Radar” – dans ses véhicules en juin.

« D’après la fréquence de fonctionnement (76-77 GHz) ainsi que la conception mécanique du capteur du dossier FCC de Tesla, il semble que ce radar serait utilisé dans les applications ADAS », a déclaré Steven Hong, vice-président et directeur général de la technologie radar chez Semiconductor. société Ambarella, a déclaré Tech Crunch.

Il a noté que même si les performances de ce capteur radar “de pointe” seront limitées, c’est un développement positif que Tesla cherche à ajouter un radar à sa pile de perception pour des performances robustes et critiques pour la sécurité.

Plus tôt cette année, la FCC avait accordé un traitement confidentiel à Tesla afin de garder secrets les détails du nouveau radar. À la fin du mois dernier, Tesla a demandé à prolonger ce traitement de confidentialité de 60 jours supplémentaires à compter de sa date d’expiration, soit le 7 décembre.

La lettre d’autorisation à la FCC se lit comme suit : “… cet appareil ne sera pas commercialisé avant la mi-janvier 2023. Pour éviter toute divulgation inutile et tout préjudice concurrentiel avant le lancement de notre produit, nous aimerions demander que les expositions ci-dessus soient conservées pendant 60 heures supplémentaires. jours jusqu’au 2023-02-07.”

Les documents déposés par la FCC montrent que le régulateur a accédé à la demande de Tesla pour une confidentialité étendue.

Vidéo associée :

Articles similaires